Bienvenue sur le forum rats.
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Partagez | 

 

 [COMPORTEMENT] L'importance de la vie à plusieurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shad'y
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 9660
Age : 29
Localisation : Angoulême (16)
Inscription : 23/11/2009


MessageSujet: [COMPORTEMENT] L'importance de la vie à plusieurs.   Lun 04 Juil 2011, 21:18

Pourquoi les rats ont-ils besoin de compagnie ?


Les rats sont des animaux grégaires qui doivent vivre avec un (ou plusieurs) congénère(s) de même sexe. Mais pourquoi ?


Avant tout, définissons le terme de "grégaire".
Être grégaire, c'est vivre et évoluer en groupe.


Par nature, le rat brun (notre rattus norvegicus) est un animal vivant dans des colonies organisées hiérarchiquement et socialement. Ils vivent en larges groupes familiaux qui sont essentiels à leur survie : un rat seul est un rat mort dans la nature.

Alison Campbell a observé qu'au sein même d’une colonie, des petits groupes d’environ 5-6 individus féminins se forment naturellement. Ces groupes tendent à être coopératifs, avec des femelles partageant des nids et l'élevage de la progéniture. Il en est de même pour les mâles, où des petits groupes tendent à se former, avec une hiérarchie plus présente.

Il a été prouvé que nos animaux de compagnie sont plus heureux si on essaie d'imiter leur façon de vivre naturelle, ce qui implique de faire vivre nos rats, animaux naturellement grégaires, en groupe.

De plus, une étude de l'Université de Yale et de l'Université de Chicago datant de 2009 a montré que des rates socialement isolées développent davantage de tumeurs que des rats vivant en groupe, et principalement des tumeurs malignes. Ces données viennent renforcer le fait que les rats sont des animaux sociaux qui ont la nécessité de vivre dans un groupe (de même sexe).

Les rats ne sont pas faits pour vivre seuls.


Le rat est un animal social.

Les rats qui vivent à plusieurs peuvent faire toute sortes d'activités :

  • Jouer.
  • Se laver mutuellement, notamment les parties inaccessibles pour le rat lui-même (la nuque).
  • Dormir entassés et au chaud.
  • Communiquer.

Leurs interactions sont complexes et  constantes.

Bien entendu, il peut arriver qu’il y ait des mésententes, des querelles de domination, notamment lors de l’adolescence (celle-ci survient entre 4 et 12 mois, la moyenne se situant aux alentours de 6 mois). Cependant, cela fait partie de leur communication et de la mise en place d’une société hiérarchiquement construite et stable. C’est un élément précieux de leur stabilité, à condition que cela reste de l’ordre du chahut.

Les rats vivant avec des congénères mènent donc une vie plus pleine et plus active que ceux qui sont gardés seuls. D’un point de vue santé, vivre en groupe favorise une meilleure qualité de vie et donc un allongement de l’espérance de vie du rat. C'est aussi essentiel pour l'équilibre psychologique.


Oui mais… Oui mais je vous vois venir avec vos affirmations :


Les livres disent qu’un rat peut vivre seul.

Sauf que les livres sur les rats disent aussi de mettre des copeaux de bois, qu’une cage à hamster suffit pour leur bien-être, que leur sevrage est à 3 semaines, etc. Il faut avoir un œil très critique envers les livres qui sont trop souvent bourrés d'erreurs.

Les rats laissés seuls ne vont pas se plaindre. Mais transposons cela sur le plan humain : un Homme peut très bien vivre enfermé et sans relation sociale, dans une petite pièce avec simplement à boire et à manger. Est-ce agréable ? Non ? Alors pourquoi le serait-ce pour le rat ? Il faut avant tout penser à « comment le rendre heureux ? », plutôt que « comment le faire survivre ? ». La vie à plusieurs est essentielle à leur bonheur.

Aussi, il est à noter que de nombreux laboratoires refusent maintenant de garder leur rat seul, parce que cela est considéré comme injuste ; alors nous, en tant que propriétaires d'animaux amoureux de nos bêtes, nous « devrions être au moins aussi inquiets de garder nos animaux heureux que le personnel du laboratoire  » (National Fancy Rat Society).

Il faut garder en tête que ce n'est pas naturel pour les rats d'être seuls, il arrive dans certains cas que les rats développent des tendances névrotiques ou des problèmes comportementaux. Angela King (Rat Fan Club) rapporte le cas d’une femelle qu’elle a observé : « une femelle que j'ai rencontré est devenue très collante quand son propriétaire l'a emmenée hors de la cage, et est devenue possessive dans la mesure où elle agressait toute personne approchant «son» humain. À l’âge de 6 mois environ, elle a eu une compagne de cage et est redevenue bien équilibrée. »


Je préfère prendre un rat seul pour qu’il soit plus proche de moi.

Il est vrai qu’un rat seul peut être heureux… Seulement lorsque vous vous occupez de lui, que vous jouez avec lui. Mais quand vous n’êtes pas là ? Quand vous dormez, travaillez (ou êtes à l’école), quand vous sortez voir vos amis/la famille… Qui s’occupe de lui ? Personne.  Il s’ennuie.

Un rat seul n’est pas pour autant plus sociable envers les humains. Il est seul et n’a que vous comme unique distraction : il s’accroche à vous comme à une bouée de sauvetage. Mais observez-le (sans qu’il vous voit) une fois de retour dans sa cage. Son comportement change, il devient retiré, il dort beaucoup, … Il s’ennuie. Aucun propriétaire ne peut être avec un rat 24 heures par jour comme un autre rat le pourrait. On ne peut faire coïncider notre emploi du temps avec celui de son rat.

En outre, il faut savoir qu’un humain ne peut pas subvenir complètement aux besoins sociaux d’un rat. « Il est en effet raisonnable de supposer que certains rituels sociaux sont spécifiques à l'espèce, tout comme nous ne pouvons espérer d’un rat domestique qu’il réponde à nos conversations de la même manière qu’un autre être humain le ferait, aucun humain ne peut répondre à un rituel social d’un rat comme un autre rat pourrait le faire. » (Alison Campbell).  Les rats communiquent également par le toucher et l'odorat, et par le son à des fréquences nous ne pouvons pas entendre. Nous ne pouvons donc pas leur fournir les relations sociales idéales et adéquates. Seul un autre rat peut le faire.


Un seul rat s’apprivoise mieux que deux.

C’est faux. Et je dirais même au contraire ! Les rats élevés en groupe deviendront tout aussi affectueux que les rats vivant seuls, à condition d’être manipulé régulièrement.

Sociabiliser plusieurs rats ne demande pas plus d’effort qu’en sociabiliser un seul. Au contraire, lorsque les rats vivent en groupe, les timides sont plus en confiance quand ils voient que leurs compagnons n’ont pas peur des humains. Ils s’entraînent mutuellement à aller voir leur humain domestique ! Et quel plaisir de se faire escalader par nos rats lors de leur sortie !


Avoir deux rats, c’est beaucoup plus de travail.

Il y a un peu plus de travail certes, mais cela reste minime.

Au niveau de la cage, si une cage est assez grande pour un rat, elle l'est généralement assez pour deux. A condition, bien évidement, d’avoir pris une cage de dimension suffisante dès le départ. Sinon, il est facile de trouver des cages d’occasion, peu  chères et en bon état sur les forums de rats ou même sur les sites de petites annonces.

L’entretien de la cage augmente un peu. Puisqu’ils sont plusieurs, le nombre de crottes augmente ! Mais le temps prévu au nettoyage quotidien reste le même, tout comme celui de l’entretien hebdomadaire (changement de la litière et gros nettoyage).

Bien entendu, les frais de nourriture augmentent. C’est le moment de passer à un mélange maison ! Ce mélange maison sera à la fois plus équilibré pour vos rats et surtout moins cher que les mélanges commerciaux !

Et le véto ? Amener un rat ou deux ne changera pas le prix de la consultation. Les vétérinaires sont gentils. C’est au niveau du prix du médicament que cela augmente, mais de façon très modérée, puisque vous ne payez que la dose pour vos rats. Par exemple, l’enrofloxacine, pour un traitement de 10 jours sur un rat de 500gr ne coûte qu’1€. Alors cela ne fait qu’1€ de plus en moyenne pour un second rat.

Au final, ce sont des petits coûts additionnels bien souvent négligeables à côté de la qualité de vie améliorée de votre compagnon.


Un lien vers un texte écrit par Diane, qui appuie la nécessité de vivre en groupe pour le rat :
http://www.zorange-mecanique.fr/solitudes-imposees-et-vaines-croisades/


Source
Alison campbell for http://www.fancy-rats.co.uk/
- Lien vers l'article

Angela horn for  http://www.nfrs.org/
- Lien vers l'article

Angela King for http://www.ratfanclub.org/
- Lien vers l'article

Yales News
- Lien vers l'article.

Première écriture par Ellimac en mars 2008.
Revenir en haut Aller en bas
http://mesmonstres.wordpress.com
 

[COMPORTEMENT] L'importance de la vie à plusieurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Comportement oxycirrhite typus
» perruche pour premier foi plusieurs question et comportement
» Promener plusieurs chiens ensemble
» Comportement étrange de Kitty
» Hiérarchie entre coqs -> comportement
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RATS :: Les rats : questions/réponses :: Articles sur les rats-