Bienvenue sur le forum rats.
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Partagez | 

 

 [SANTÉ] Tumeur de la glande de Zymbal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delphine du Ponant
Muster ratoune
Muster ratoune
avatar

Féminin
Messages : 2963
Age : 26
Localisation : 29
Inscription : 16/01/2012


MessageSujet: [SANTÉ] Tumeur de la glande de Zymbal   Mar 17 Jan 2012, 13:16

Je tiens particulièrement à parler de cette tumeur dont est atteinte ma Delphine, car quand j'en ai eu besoin, je n'ai trouvé que peu de témoignages et d'informations en français à ce sujet.
Et ceux que j'ai trouvé étaient tous très fatalistes...
Alors j'aimerais laisser le mien au cas où ça intéresserait des gens confrontés à cette saleté.

En gros c'est une tumeur d'une glande qui se trouve à la base du canal auditif et qui est souvent confondue avec un abcès facial (elle est souvent accompagnée d'un abcès sous l'oreille)
Ce n'est malheureusement pas opérable, toutefois, pour Delphine qui était en pleine forme, je l'ai faite opérer deux fois. Aucune opération n'enlèvera la base de la tumeur qui est trop loin, mais si, comme dans le cas de ma louloute, la tumeur a plus tendance à se développer vers l'extérieur, des opérations palliatives peuvent être pratiquées pour améliorer ou maintenir le niveau de vie du rat.

Tout d'abord, pour ceux qui comprennent un peu l'anglais, voici le seul article complet que j'ai pu trouver sur le net :
http://ratguide.com/health/neoplasia/zymbals_gland_tumor.php

et voici comment se déroule l'évolution de la maladie de Delphine :

Les premiers signes de la tumeur se sont manifestés fin juillet :
J'ai constaté un saignement de son oreille, apparu subitement, sans aucun autre signe, sur une rate en pleine forme, reparti comme il est venu... Comme il est passé tout seul, je n'ai fait le rapprochement que plus tard mais j'ai vite oublié cet épisode sur le coup.

Mi-Août : Un abcès a commencé à se former au niveau de sa joue, il a crevé tout seul. Je ne me suis pas vraiment inquiétée, les abcès étant courants chez les rats, je me suis contentée de vider l'abcès et ensuite le nettoyer deux fois par jour avec un mélange de sérum physiologique et de bétadine.

Fin Août : L'abcès semble guéri, Delphine n'a plus de poils sur la joue mais la peau est belle et bien cicatrisée...

Mi-Septembre : Un écoulement transparent et assez nauséabond sort de son oreille

23 Septembre : En une nuit, l'abcès est revenu et a considérablement regonflé
24 Septembre : L'abcès est crevé. J'ai pensé qu'il était resté une crasse ou je ne sais quoi lors du précédent abcès, j'ai recommencé les soins ... au bout de quelques jours la guérison semble bien avancée jusqu'à ce qu'une croûte très épaisse se forme très rapidement et fasse comme un "bouchon" empêchant les soins.
Par ailleurs, depuis peu il semblait y avoir du sang dans ses urines (je ne savais pas exactement si c'était elle, c'était difficile à voir vu que les filles étaient plutôt propre et faisaient dans la litière, mais c'était bien elle)

Je venais d'arriver dans une nouvelle ville, je ne connaissais aucun vétérinaire, j'en ai pris un un peu au hasard et j'ai pris rendez vous chez lui.
3 Octobre : RDV chez le veto, je lui montre l'abcès et lui parle du sang.
Il prend Delphine, presse sa vessie et de l'urine rose coule sur la table, donc il me dit que c'ets inquiétant, qu'il va faire une échographie.
Quant à l'abcès, il ne l'inquiétait pas du tout, il m'a dit qu'il allait l'endormir et nettoyer ça.
Finalement ça a duré plus de temps que prévu, et quand la clinique veto m'a appelé c'était pour me dire que ça ne s'était pas passé exactement comme prévu.
Donc je suis allée rechercher ma puce et là le veto me dit que sous l'abcès il y avait une masse au niveau du conduit auditif, qu'il a du opérer... une tumeur ou un énorme kyste, il ne savait pas trop... ça avait totalement déformé son canal auditif ...
Pour les urines, quand il a mis Delphine dans la machine pour l'écho, elle a un peu paniqué et s'est "vidée" donc sa vessie était toute petite et il n'a pas pu voi grand chose.. mais vu ce qu'il avait retiré de sa tête, il ne trouvait plus vraiment sa vessie inquiétante et à préféré ne pas me donner de pronostic pour la suite...
Il l'a mise sous antibios et anti-analgésique
Metacam une fois par jour pendant quatre jours
Marbocyl deux fois par jour pendant une semaine
et les soins habituels au sérum/bétadine deux fois par jour
Malgré les antibios, les agrafes et les soins, la plaie ne guérit pas, elle reste ouverte et purulente

11 Octobre : RDV chez le veto
Il nettoie le pus et extrait une masse dure de la plaie (il était étonné, s'était très dur, il a pensé que peut-être c'était le reste du cartilage qui s'était nécrosé) et il me prescrit une pommade (lacrybiotic) à appliquer deux fois par jour pour arrêter les antibios oraux.
12 Octobre : Grand étonnement, le trou s'est rebouché, la plaie semble très belle et propre et il n'y a presque plus rien.
13 Octobre : Je déchante, la plaie s'est réouverte et du pus s'est reformé... Je continue le traitement par pommade d'une semaine.

Entre temps, je fais de nombreuses recherches sur internet afin d'avoir une idée de ce qui se passe..
Et je trouve cette fameuse tumeur qui y ressemble beaucoup.

18 Octobre : Une semaine d'application de la pommade écoulée et aucun résultat, je reprends RDV chez le véto et lui parle de cette tumeur. Il ne connait pas, mais au vu de l'article que je lui ai apporté et des photos de l'autopsie d'un rat atteint de cette tumeur, il me dit qu'il n'y a pas vraiment de doute possible et que ça ne peut être que ça.
Il m'émousse une grosse aiguille afin de fabriquer une curette improvisée pour faciliter les soins quotidiens de Delphine et gratter facilement le pus.

4 Novembre : La tumeur a beaucoup progressé en dehors de la plaie, je reprends RDV pour une deuxième opération (je précise, depuis le début, Delphine semble en pleine forme)

7 Décembre : Depuis quelque temps, elle "roucoule" lorsqu'elle est pliée ou qu'on lui touche le thorax et tousse de temps en temps. Dans la nuit du 7 au 8 décembre, elle présente de réelles difficultés à respirer et sa respiration est très bruyante. J'appelle la clinique vétérinaire mais le véto qui la suit est en congé, donc je prends le risque d'attendre jusqu'au lundi. Du 7 au 12, sa gène respiratoire est constante et semble même douloureuse lorsqu'elle boit ou mange.

12 Décembre : RDV chez le veto.
Il dit que ça peut être dû à la tumeur qui commence à proliférer vers les voies respiratoires, mais comme elle semble prise au niveau du nez mais aussi des poumons, ça peut aussi être parce que, comme elle est un peu affaiblie avec les soins et cette plaie constamment ouverte etc, elle a pu contracter une petite maladie respiratoire.
Il me donne du Baytril à lui donner deux fois par jour pendant 7 jours ainsi qu'un autre medoc, sous forme de poudre à lui donner 2 fois par jour pendant 7 jours et de nouveau du Metacam, à donner 1 fois par jour pendant 5 jours
Il me parle également de la cortisone si rien n'est concluant..

Une semaine après, le problème respiratoire s'est un peu amélioré, Delphine continue à roucouler mais ne semble plus souffrir et a retrouvé sa vivacité.
Je retourne voir le vétérinaire car nous allons bientôt partir en vacances, et comme le probleme est toujours présent (bien que moindre) je lui demande quoi faire si ça se dégrade, vu que je ne pourrai pas le voir pendant 15 jours.
Il m'a donc donné un peu de baytril et de Metacam (à donner moins souvent le metacam) j'ai continué à lui donner mais en réduisant les prises progressivement.
Aujourd'hui, le probleme respiratoire semble stabilisé, elle roucoule toujours comme un petit poussin mais ne semble pas en souffrir.
J'ai arrêté les médicaments (sauf de temps en temps du Metacam mais sans en abuser)
Le trou dans sa tête est toujours là, et depuis quelques jours, lorsque je lui fais ses soins, je sens quelque chose de très dur dans sa tête.. je ne sais pas quoi...
Je le saurai peut-être au prochain rendez vous mais pour l'instant elle va plutôt bien.


Delphine vit donc avec un trou dans la tête, elle va plutôt bien mais son état peut se dégrader d'un jour à l'autre, on ne peut pas savoir, voilà pourquoi je préfère ne pas lui reprendre de copine pour l'instant. (elle a perdu sa copine hier) tout ça demande de l'attention et a un certain coût...

Voici Delphine une semaine avant sa seconde opération (juste après ses soins) :


Avec les agrafes, juste après sa première opération, ensuite d'autres photos entre la première et la seconde op' :




Je suis désolée du pavé, mais si ça peut aider ou informer des gens...








Comme on m'a parlé en mp des soins palliatifs je vais ajouter ici ce que j'utilise pour ceux que ça intéresse.
Sans oublier bien sûr que le plus à même de prescrire ou valider des soins reste le vétérinaire qui suit l'animal. Smile

Outre les opérations, le principal dans cette maladie sont les soins à prodiguer au niveau de la plaie.
C'est une plaie qui restera à vie et qu'il ne faut pas tenter de recoudre parce qu'elle s'apparente à un abcès avec formation de pus constante, la recoudre ne ferait qu'empirer les choses et empecher le nettoyage quotidien.
Attention, ce n'est pas un gentil pus pâteux avec écoulements qu'il suffit de nettoyer comme un abcès classique, c'est un pus qui fait des petits amas qu'il faut extraire à l'aide d'une curette ou d'un outil qui s'y apparente.
L'indispensable dans les soins, avant même les produits, c'est pour moi la curette. Je n'en ai pas et mon veto m'a laissé entendre que c'était assez couteux, donc il m'en a improvisé une avec une très grosse aiguille dont il a coupé la pointe puis limé la coupure pour limiter les risques de blessure.
C'est très efficace, autant qu'une curette, toutefois une vraie curette comporte beaucoup moins de risques !
C'est à proscrire si le rat ne se laisse pas faire lors des soins ou si vous ne vous sentez pas à l'aise, si le rat donne un coup de tête ou se débat, cet outil fait maison peut devenir dangereux et le blesser.
Ce sont des soins douloureux (il faut quand même gratouiller avec un objet dans une plaie à vif!), ma puce est une vraie crème qui semble comprendre que je fais ça pour la soulager, mais ça reste quelque chose de douloureux donc à faire avec précautions si vous êtes seul ou que le rat bouge.
L'aiguille étant creuse, lors du curettage, des tas de choses peuvent se loger dedans (pus, sang, petits bouts de chair parfois) bien entendu il faut que le matériel soit propre et désinfecté avant et après chaque utilisation, pour nettoyer l'intérieur, je remplis une seringue d'alcool et je l'injecte dans mon aiguille afin de déloger toutes les crasses qui peuvent y être rentrées.

Une pince à épiler peut parfois s'avérer nécessaire, en cas de petites croûtes à enlever par exemple.


Pour ce qui est des produits, je n'utilise rien de bien compliqué.
Pour les abcès, l'eau oxygénée est souvent préconisée, mais dans ce cas précis, il faut quand même garder à l'esprit que ce sont des soins quotidiens à faire à vie, et à proximité de l'oeil, donc mieux vaut se pencher vers des choses plus douces.
J'utilise simplement de la bétadine diluée dans du sérum physiologique.
De temps en temps, j'utilise aussi du lacrybiotic, une pommade occulaire antibiotique pour chiens et chats, mais également utilisée en cutané chez les rongeurs. (ça reste un antibiotique donc ne pas en abuser !)


Je lui donne aussi de temps en temps du Metacam, pour minimiser la douleur et l'inflammation, (souvent en cure de trois ou quatre jours)
Il faut impérativement que le rat s'hydrate correctement lorsqu'il est amené à prendre ce médicament régulièrement.



Pour "adoucir" les soins, j'ai instauré un petit rituel, dès que c'est fini la nenette a droit à une friandise (mais genre un truc super bon quoi) et elle le sait, dès que je la repose une fois que c'est terminé, tout ce qu'elle attend c'est sa friandise.
Au final ça se passe très bien mais Delphine est une rate en or, ça m'arrive de l'entendre souffler de douleur, ça me fait de la peine mais elle semble vraiment compréhensive et sa gourmandise lui fait toujours vite oublier ce mauvais moment. Smile


Delphine a été euthanasiée le 4 juin 2012, elle a pu vivre correctement pendant 10 mois grâce aux soins palliatifs mais la situation s'est dégradée très rapidement en à peine quelques jours lors de sa dernière semaine de vie.

Voici les photos de cette dernière semaine :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dodos-du-ponant.fr
 

[SANTÉ] Tumeur de la glande de Zymbal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Boule, abcès? tumeur?
» Grosseur sur le glande mammaire
» chimera doit elle est euthanasier?
» Tumeur du pharynx ou de la trachée
» Besoin de vous pour opération de glande
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RATS :: Les rats : questions/réponses :: Articles sur les rats-