Bienvenue sur le forum rats.
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Partagez | 

 

 À propos de la toxicité des copeaux de résineux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambrozy
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 9895
Age : 24
Localisation : Caen
Inscription : 14/02/2013

Dans le monde du rat : De Nectar et d'Ambrozy (DNA)

MessageSujet: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Lun 02 Déc 2013, 17:01

Bonjour bonjour Smile

Alors je savais pas trop où poster ça - santé? habitat? fonctionnement du forum? - donc on va dire que ça ira là lol! 

Ce post n'a pas pour but de remettre en question la toxicité des copeaux de résineux, mais plutôt d'apporter des précisions au pourquoi du comment.
Je n'avais jamais lu l'article du forum dessus (honte à moi) vu que c'est une info que j'avais glanée lorsque j'ai voulu prendre des rats, donc avant de m'inscrire sur le forum (encore honte à moi).

En fait, je me permet sa remise en question, car je le trouve... incorrect. Je suppose que les "erreurs" (je pense que ç'en sont, après bien sûr je me trompe peut-être) pourraient être dus à la propagation de l'information ; ça a probablement commencé sur des sites anglais, et de traductions en traductions, il y a peut-être eu des erreurs.

Alors, ce que je retenais personnellement des copeaux de résineux ; ils sont naturellement riches en phénols, des substances aromatiques typique des végétaux, mais relativement importantes chez les résineux. Ils composent en quelques sortes l'essence du bois des résineux, et leur donnent cette bonne odeur.
Ces phénols, ceux qui ont un peu bûché l'aromathérapie devraient les connaître, on les retrouve dans de nombreuses huiles essentielles ; l'estragon et le basilic ont l'estragol, le clou de girofle l'eugénol, le thym le thymol et j'en passe. Avec ces HE à phénols, on préconise des précautions importantes, même à échelle humaine.
Pourquoi? Les phénols sont dermocaustiques, irritants pour les voies respiratoires et à long terme hépatotoxiques. On comprend donc l'intérêt à privilégier une litière peu aromatique pour nos rongeurs qui ont le nez dessus...

Alors d'où vient ma contestation? Eh bien dans l'article du forum, bien qu'on parle de « dégagement de phénols » on ne parle en réalité que du phénol. La différence, c'est que les phénols sont une classe de composés chimiques aromatique, et le phénol, une molécule bien particulière (faisant partie des phénols, le plus chimiquement simple d'entre eux).
On nous balance donc un extrait de wikipédia un peu anxiogène, soit. Mais sait-on si les copeaux de résineux contiennent réellement du phénol? Ils contiennent certes des phénols, mais contiennent-ils celui-là en particulier? Est-ce celui-ci qui a son importance dans le danger des copeaux de résineux?

J'ai un peu fouillé dans des articles en anglais ;

Spoiler:
 

Dans ces articles, on évoque donc bien les phénols et pas le phénol. On évoque notamment les deux problèmes principaux : irritation (et affaiblissement) du système respiratoire, et hépatotoxicité. Les articles français, en revanche, évoque le phénol, d'où ma pensée qu'il y a peut-être eu des erreurs de traductions.

Aussi, un autre fait... On parle dans l'article (et dans d'autres articles français) d'un contact avec l'ammoniaque de l'urine (d'ailleurs, question sincère : y a-t-il réellement de l'ammoniaque dans l'urine animale? n'est-ce pas plutôt de l'urée?) de nos rongeurs qui libèrerait le phénol... De ce qu'il me semblait, naïvement et sans preuve, les phénols n'ont pas besoin de l'urine ou de l'humidité pour être relâchés, vu que ce sont des composés aromatiques volatils. A-t-on une source sur le sujet?

Voila Smile Ce post n'avait donc quasiment pour but de faire ressortir mon côté puriste chiante XD* 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/AmbrozyDNA/
Artefact
Méga méga ratoune
Méga méga ratoune
avatar

Féminin
Messages : 3536
Age : 37
Localisation : Rennes (35)
Inscription : 01/09/2010

Dans le monde du rat : les Vigies Pirates (VGP)

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Lun 02 Déc 2013, 17:29

L'urée peut se décomposer en nitrite + CO2 ou ammoniac + CO2 (en particulier sous l'action de bactéries et/ou de la chaleur), donc oui pour l'ammoniac (gaz, par contre je ne pense pas que l'urine contienne de l'ammoniaque, solution). Peut-être que c'est bien ce qui se combine avec des molécules du groupe phénol présentes dans les résineux, résultant en dégagement de "vrai" phénol ? Faudrait écrire les réactions. C'est un peu loin pour moi j'avoue. En tous cas si tu trouves des infos supplémentaires, ça m'intéresse. J'aime bien les gens qui se posent des questions Smile


Edit. Tu as lu celui-ci ? Il est un peu vieux mais a l'air intéressant. J'ai lu en travers, le souci serait le phénol pentachlorique (???)
http://lan.sagepub.com/content/17/2/81.full.pdf+html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vigies-pirates.net
Ambrozy
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 9895
Age : 24
Localisation : Caen
Inscription : 14/02/2013

Dans le monde du rat : De Nectar et d'Ambrozy (DNA)

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Lun 02 Déc 2013, 20:54

Ah, je n'avais pas pensé à la composition de l'urée! Je pensais que ça se faisait que dans le sol, mais apparemment ce serait dès l'excrétion (d'où l'odeur ammoniaquée, que je pensais due à la similarité chimique de l'urée et de l'ammoniac).
Pour les éventuelles réaction phenols/ammoniac (ou urée), je ne sais pas du tout! Pour moi les phenols divers se suffisaient à la dangerosité des copeaux, mais c'est une piste à explorer!

Je viens de lire l'article (je ne l'avais pas vu, en effet) et il est assez intéressant, j'ai relevé ces extraits que je trouve pas mal :

« The functions which bedding is expected to perform must fist be defined before its ideal characteristics car be determined. [...] This absorbency and binding capacity must be such that accumulation of toxic gases (ammonia and hydrogen sulphide) resulting from the oxidative and bacterial breakdown of excrement remains at a low level for as long as possible. Any contamination of the bedding, by bacteria, fungi or fusaria, by toxic substances such as chlorinated hydrocarbons, phosphorus esters or heavy metals, or by resins or distilled oils, should be minimal. »
→ Parmi les substances toxiques pouvant être retrouvées dans les litières, on a donc entre autres les résines et les « huiles distillées » (je suppose qu'il s'agit des huiles essentielles).

« Wood is the most suitable raw material for laboratory animal bedding. Hardwoods, however, also present problems. Not only are they not available in sufficient quantitites, but they contain high levels of tannins and alkaloids and low levels of lignin, with relatively few tracheids. This leaves us with the softer woods and, since pine is rendered unsuitable by its high resin content, firs and spruce have proved to be the best raw materials. »
→ On retrouve encore le problème de la résine des conifères. Peut-être est-ce parce que c'est dedans que sont concentrés les composés aromatiques/substances toxiques?

« There are several reasons why wood shaving or sawdust should not be considered as starting materials. Not only do they contain too much dust, but they are alsoo poorly defined, i.e. they are of variable composition and contain different kinds of woods. Moreover, they are somestimes contamined by wood preservatives, e.g. pentachloric phenol, tributylic tin compounds and chromium and copper salts. Since wood shavings and sawducst are stored by timber merchants as refuse, they contain large numbers of bacteria and fungi. »
→ Là pour le coup le pentachloric phenol (pentachlorophénol en français, apparemment) serait plutôt du au traitement du bois. Ce n'est apparemment plus autorisé en Europe.

Du coup j'ai cherché du côté de la résine (pour faire simple, Wikipedia) ;
« Resin in the most specific use of the term is a hydrocarbon secretion of many plants, particularly coniferous trees. [...]
The toxic resinous compounds may confound a wide range of herbivores, insects, and pathogens; while the volatile phenolic compounds may attract benefactors such as parasitoids or predators of the herbivores that attack the plant. »

→ Ce serait donc potentiellement dans la résine que les composés phénoliques seraient retrouvés. Du coup j'en déduis que qu'ils feraient potentiellement partie des composés que l'article scientifique cherche à écarter en voulant éliminer/réduire au maximum la résine des litières à base de copeaux.

Sauf que plus je lis du reste, plus c'est des composés terpéniques plutôt que phénoliques dont on parle, qui seraient apparemment bien plus abondants dans le bois/la résine/les essences. Du coup ça m'avance un peu, mais pas assez ^^ J'arrive pas trop à tomber sur des articles scientifiques qui évoquent la chose, davantage sur des articles évoquant des articles scientifiques, donc rarement assez précis sur la chose.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/AmbrozyDNA/
Artefact
Méga méga ratoune
Méga méga ratoune
avatar

Féminin
Messages : 3536
Age : 37
Localisation : Rennes (35)
Inscription : 01/09/2010

Dans le monde du rat : les Vigies Pirates (VGP)

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Lun 02 Déc 2013, 21:15

Visiblement, autant l'hépatotoxicité est bien documentée, autant sur les voies respiratoires je n'ai pas trouvé de source très précise.
Par contre j'ai toujours entendu dire que c'était bien la réaction entre l'urine et les phénols des résineux qui était agressive pour les voies respiratoires, et non les phénols seuls. Plus qu'à retrouver d'où ça sort...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vigies-pirates.net
Ambrozy
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 9895
Age : 24
Localisation : Caen
Inscription : 14/02/2013

Dans le monde du rat : De Nectar et d'Ambrozy (DNA)

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Lun 02 Déc 2013, 21:20

Après, p't'être que les souches de labos sont pas aussi fragiles que les nôtres niveau respi ^^ (il me semblait que les Wistar Han, par exemple, étaient bien moins sensibles aux problèmes respis et mycoplasmes?)

Je vais continuer à chercher aussi, mais pas facile de retrouver l'origine de l'info! >_<

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/AmbrozyDNA/
Aggie
Ratoune pipelette
Ratoune pipelette
avatar

Féminin
Messages : 1272
Age : 42
Localisation : Paris
Inscription : 29/08/2013

Dans le monde du rat : compagnie

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Lun 02 Déc 2013, 23:33

Il y a plusieurs discussions la dessus sur l'Australian rat & mouse forum (il faut chercher avec shavings ou pine shavings). Pas vu de refs, mais eux se sont remis a utiliser des copeaux de bois, a condition qu'ils soient dépoussiérés et séchés au four (kiln), ou laissés longtemps pour permettre aux composés aromatiques de s'évaporer (comme pour l'aggloméré, c'est dans les premiers temps que ca relargue le plus gros).
Pour la petite histoire, j'étais allée sur le forum voir ce qu'ils préconisaient pour les fumigations aux huiles essentielles (étant donné que l'une des essences principales employées ici est l'eucalyptus). J'ai trouvé plusieurs discussions, où ils sont pas mal horrifiés par l'idée de ce que ces huiles même employées étaient avec prudence peuvent faire aux voies respiratoires sensibles des rats (recherches avec essential oil ou eucalyptus)...
Revenir en haut Aller en bas
Ambrozy
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 9895
Age : 24
Localisation : Caen
Inscription : 14/02/2013

Dans le monde du rat : De Nectar et d'Ambrozy (DNA)

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Mar 03 Déc 2013, 02:06

Je suis tombée sur ça :
http://australianratforum.com/forum/showthread.php?10669-Wood-shavings/page3&highlight=shaving
Qui me semblait être le seul article à vraiment creuser le sujet.
Ben on y dit pas grand chose ^^ En gros c'est plus la mentalité "j'ai toujours utilisé ça j'ai jamais eu de problèmes". Donc pas beaucoup d'infos sur le sujet...
L'idée de sécher au four les copeaux, pas trop mal. Je sais pas si ça retire 100% de la résine, mais c'est mieux que rien. Mais c'est dommage d'acheter des copeaux dépoussiérés (qui auront tout de même tendance à faire de la poussière au final) et de les sécher au four pour avoir des copeaux un peu moins résineux, alors qu'en favorisant simplement une autre litière on a la garantie de ne pas avoir de résine du tout.

Aussi, si même dans le lien d'Artefact ils évoquent le problème, c'est que ça doit pas être totalement anodin. Mais ils évoquent également des traitements pour retirer en partie la résine.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/AmbrozyDNA/
Aggie
Ratoune pipelette
Ratoune pipelette
avatar

Féminin
Messages : 1272
Age : 42
Localisation : Paris
Inscription : 29/08/2013

Dans le monde du rat : compagnie

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Mar 03 Déc 2013, 09:11

Il faut aussi se dire que les essences employées peuvent être différentes. Entre ici et l'Australie c'est quasi sur, mais entre ici et les US aussi (le cèdre par exemple). Donc les composés peuvent être franchement différents.
Revenir en haut Aller en bas
Petit_ange
Joe
Joe
avatar

Féminin
Messages : 53796
Age : 32
Localisation : 78820
Inscription : 07/11/2008

Dans le monde du rat : PARatSite (PAZ)

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Mar 03 Déc 2013, 12:48

Si vous trouvez des informations pour compléter voire ré-écrire l'article, n'hésitez pas Smile

Par contre, il faut garder à l'esprit que ce type d'article doit être très abordable, parce que les gens doivent comprendre très rapidement que copeaux = dangers et ne pas se perdre dans des raisonnements complexes.
C'est aussi pour ça qu'il y a beaucoup de choses "vulgarisées" dans les articles (bon après je suis d'accord que vulgariser ne doit pas signifier dire des choses fausses, c'est pour cela que je vous propose de le rectifier avec les bonnes informations ^^)

Concernant les HE, c'est un large débat, mais attention à l'eucalyptus, l'HE d'eucalyptus n'existe pas, il existe DES huiles essentielles d'eucalyptus, toutes différentes, tirées d'arbres différents, d'organes distillés différents.

_________________
Ar peoc’h skeiñ hoc’h anaon, hoc’h kelanoù ehanaher dindan douar, selloutont hoc’h denelezh sevelout c’hwi. 

Retrouvez PARatSite sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paratsite.fr
Ambrozy
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 9895
Age : 24
Localisation : Caen
Inscription : 14/02/2013

Dans le monde du rat : De Nectar et d'Ambrozy (DNA)

MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   Mer 04 Déc 2013, 05:13

Oui, exactement PA! Smile Si on commence à partir dans les noms scientifiques un peu trop compliqués qui dépassent en gros le niveau de chimie commun, pas simple lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/AmbrozyDNA/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À propos de la toxicité des copeaux de résineux.   

Revenir en haut Aller en bas
 

À propos de la toxicité des copeaux de résineux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» à propos de Bacillus thuringiensis
» 2 ou 3 choses méconnues à propos des arbres...
» A propos d'Aster... A. Cordifolius Silver Spray
» Toxicité des plantes!site interessant
» Stage terre copeaux bois, rénovation d'une maison vielle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RATS :: Les rats : questions/réponses :: Habitat-