Bienvenue sur le forum rats.
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Partagez | 

 

 [SANTE] Stériliser une femelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chnouillette
Docteur Maboul
Docteur Maboul
avatar

Féminin
Messages : 32001
Age : 28
Localisation : Toulouse-Paris
Inscription : 15/10/2009

Dans le monde du rat : Les Couillus de Chnou (CDC)

MessageSujet: [SANTE] Stériliser une femelle   Sam 16 Mar 2013, 18:15

Stériliser une femelle

Intorduction

Dans cet article, nous allons aborder les bienfaits, les risques, et le déroulement en pratique de la stérilisation d’une femelle. Avant toute chose, il faut savoir que nous n’encourageons ni à stériliser, ni à ne pas stériliser votre femelle.
La stérilisation n'est pas une opération anodine, elle reste invasive et comporte des risques et des inconnues. Il convient avant toute décision de bien peser le pour et le contre pour chaque cas particulier. Cet article se veut neutre, son but est avant tout de faire un état de ce que nous savons en terme de bénéfices/risques concernant la stérilisation afin de rappeler les points importants, et de vous donner des éléments de réflexions pour établir votre propre balance bénéfice/risque. Il appartient ensuite à chacun de prendre sa propre décision pour son animal, selon son cas précis et en fonction de ses opinions quant aux différents points abordés ci-dessous

Cet article abordera également la stérilisation chimique en fin d'article.


I – Pourquoi stériliser ma rate ?

A – En prévention des tumeurs mammaires, et plus si affinités

Quand on pense aux problèmes de santé de nos rats, on pense aux problèmes respiratoires et aux tumeurs. Chez les mâles, on pense aussi à l’agressivité hormonale, mais chez les femelles, les tumeurs mammaires sont une cause plus que fréquente de visite chez le vétérinaire, à laquelle quasiment aucun propriétaire de femelle n’a eu la chance d’échapper.

Chez les carnivores domestiques, les propriétaires connaissent bien la stérilisation en vue d'atténuer les risques d’apparition des tumeurs mammaires (le rendant quasiment nul), et elle est très recommandée par les vétérinaires. Chez le rat, le raisonnement doit être le même. En effet, chez le rat comme chez les carnivores, ce sont les nombreuses hormones femelles (œstrogènes en première position loin devant les autres) émises par l’appareil génital (surtout les ovaires) qui sont responsables à long terme de l’apparition des tumeurs mammaires. D’autant plus que les rats sont des animaux fortement hormonés, en relation avec leur reproduction active, facile et rapide.
Ainsi, en stérilisant la femelle, on coupe la sécrétion de ces hormones, les tumeurs mammaires ont donc beaucoup moins de chance d’apparaitre.

Chez le rat, ces hormones sexuelles augmentent aussi le risque d’apparition des tumeurs hypophysaires (= pituitaires) qui touchent beaucoup de rats âgés, on peut donc mettre plus de chances du côté d’une bonne longévité de la rate en la stérilisant.

De plus, un taux d'hormones trop élevé est de toute manière mauvais pour un organisme et pourrait même, selon l'opinion de certains vétérinaires, le fragiliser (résistance aux infections, capacités de récupération, etc). En effet, les hormones sexuelles agissent sur plusieurs autres organes. Nous manquons d’études et de preuves au sujet de l'influence positive ou négative des hormones sur le fonctionnement général de l'organisme, mais dans toutes les espèces, on constate largement par l’expérience que les individus stérilisés ont une longévité moyenne plus longue. Cependant, cela reste une moyenne, et donc soumis à des variations individuelles que l'on ne maitrise pas.

Attention à deux choses cependant :
  • La stérilisation doit être effectuée relativement tôt. Il n’existe pas de tables comme chez le chien et le chat qui mesurent l'efficacité de la stérilisation en fonction de l’âge de la rate à laquelle l'opération est pratiquée, mais on sait que même si les tumeurs apparaissent à moyen ou long terme, le fait que des hormones aient été sécrétées pendant un laps de temps précoce et court suffit à favoriser leur apparition future.
    C’est pourquoi chez la chatte on recommande de stériliser avant même les premières chaleurs, ou entre les 1ères et 2èmes. Au-delà, l’effet préventif sur les tumeurs chute beaucoup. En résumé, il faut imaginer que chaque période de chaleurs est une grosse décharge d’hormones dans le corps de la femelle, imaginez donc chez la rate qui est en chaleur tous les 4 jours…
    A vous d’en discuter avec votre vétérinaire, mais une rate peut être stérilisée dès l'âge de 2 mois, si vous et votre vétérinaire l’estimez en poids et santé suffisante pour supporter une anesthésie. Sachez qu’elle la supportera de toute façon beaucoup mieux en étant très jeune qu’en étant âgée lors de l'ablation d'une tumeur.

  • La stérilisation n’est pas quelque chose de magique. Bien que sur les carnivores, qui ont une tendance plus faible que les rats à faire des tumeurs mammaires, la stérilisation réduise les risques d'apparition à presque 0%, on ne peut pas exclure ce risque chez le rat. La génétique de la rate, son environnement, son alimentation mais également le « pas de bol » d’une mutation spontanée sont autant de facteurs non négligeables qui peuvent être à l’origine de tumeurs, indépendamment des hormones.



B- Parce qu’elle est trop nerveuse, anxieuse, agressive

Même si les hormones des femelles sont moins « puissantes » que la testostérone des mâles, celles-ci jouent sur le caractère. Ainsi, une femelle qui présente des signes d’agressivité hormonale, qui est très stressée, hurle tout le temps ou harcèle ses copines, peut souffrir d’une production trop importante d’hormones.
Ces rates auront tendance à avoir des chaleurs très démonstratives. Cela peut être juste du à l’individu qui est sur-hormoné (nous avons tous des taux d’hormones différents) mais cela peut aussi être du à un ovaire hyper-sécrétant, par exemple à cause d’un kyste ovarien. Dans ce cas, la stérilisation est très efficace et permet de retrouver une rate bien dans ses pattes !
Attention, comme chez le mâle (même si c’est rare), on peut avoir une rate qui a ce comportement uniquement parce que c’est son caractère. Dans ce cas, la stérilisation ne règlera pas un problème qui est strictement comportemental.


II – Quels sont les risques ?

Pour la stérilisation en général, les risques pour la santé de la rate sont à priori très faibles. En effet, elles peuvent parfaitement vivre sans leur utérus. Si jamais la stérilisation n'améliore pas leur santé, elle ne l'affecte pas non plus (ceci étant bien sûr à mettre en relation avec notre niveau actuel de connaissances, s'il existe des effets négatifs généraux sur l'organisme ou sur d'autres organes, nous n'en avons pour le moment aucun retour).
Toutefois, il faut noter que, comme dans d’autres espèces, les individus stérilisés peuvent avoir tendance à l’embonpoint. Ceci est très individuel, mais dans le doute, on conseillera de limiter les extras et les régimes trop riches pendant quelques semaines pour vérifier que la rate garde un poids équilibré. Si tout va bien, on peut lui laisser le même régime que ses copines.

En ce qui concerne l'âge de l'opération, on peut aussi penser à d'éventuels effets secondaires sur la croissance. Cela n'est pas renseigné dans la littérature vétérinaire et à priori pas signalé par les propriétaires de rates dont nous avons des retours. Mais, si on devait raisonner comme chez les carnivores, la stérilisation préventive précoce (avant la puberté, donc on voit bien qu'on ne peut pas l'appliquer aux rats si facilement) provoque plutôt chez eux, contrairement à ce qu'on peut penser, une croissance osseuse un peu plus longue, et donc des animaux plus grands. Ceci est dû au fait que les hormones sexuelles, lorsqu'elles commencent à être sécrétées, vont bloquer le cartilage de croissance. Sans ces hormones, il se bloque un peu plus tard.

Comme évoqué précédemment pour évoquer les intérêts, des effets négatifs généraux sur l'organisme ou sur d'autres organes existent peut-être, mais nous n'avons pas de d'études sur le sujet.

Les risques se situent donc principalement dans les risques opératoires. La stérilisation est une opération simple et parfaitement maitrisée par les vétérinaires ayant l’habitude d’opérer les NAC, et même par les autres vétérinaires, car la technique est similaire à celle utilisée chez le chat.
En revanche, elle reste une opération invasive car on ouvre l’abdomen, ce qui nécessite un certain temps d’anesthésie qui doit être maitrisé chez les NAC par votre vétérinaire.
Ainsi on ne peut pas garantir le risque zéro, car lors de toute anesthésie, l'animal peut présenter une défaillance cardio-respiratoire, ionique, ou quoi que ce soit d’autre qui n'était pas décelable avant l'opération.
Il ne faut pas non plus exclure le risque que la cicatrisation se passe mal (infection des points, ou pire, retrait des points par la rate qui conduit à une éventration). Même si les retours concernant un mauvais déroulement de la cicatrisation sont rares, ils ne sont pas inexistants, et il faut en tenir compte dans le choix de l'opération (car un risque faible n'est pas un risque nul, et quand on tombe dans le pourcentage des "opérations qui se passent mal", on n'a plus que ses yeux pour pleurer...).

De plus, toutes les rates ne développeront pas forcément de tumeur mammaire (suivant leur génétique, alimentation, coup de chance...) ni être forcément très gênées par cette tumeur. Il y a donc un risque d'imposer une opération et une anesthésie à une rate qui n'en aurait jamais eu besoin.

Quoi qu'il en soit, nous vous conseillons de choisir votre vétérinaire avec soin et de parler avec lui de l'opération.


III – Aspects pratiques et concrets, chez le vétérinaire et à la maison

Une fois tous les éléments précédents pris en compte, si vous décidez de faire stériliser votre femelle, vous allez inévitablement vous poser des questions concrètes, que nous allons aborder ici.

A – Chez le vétérinaire

  • Le prix
    Il est difficile de donner un ordre de grandeur. Nous savons tous que les prix des consultations et des actes vétérinaires sont extrêmement variables selon les cliniques, pour des raisons n’ayant rien à voir avec la qualité des actes et des diagnostics.
    D’après ce qui est rapporté, il faut compter en moyenne une centaines d’euros, les prix pouvant varier de 50 à 150 euros avec plus ou moins inclus dans ce prix la consultation, la chirurgie, l’anesthésie, le retrait des points si nécessaire, une consultation de suivi…

  • L’anesthésie
    Comme pour toute opération chez nos rats, nous vous conseillons de demander à votre vétérinaire s’il pratique l’anesthésie gazeuse, qui est plus facile à maitriser et plus sûre pour les rats. Néanmoins, certains vétérinaires NAC utilisent une anesthésie par injection qu’ils maitrisent très bien, il faut juste être sûr et certain que votre vétérinaire maîtrise sa technique.

  • Dois-je amener mon animal à jeun ?
    Chez les rats, on conseille souvent de ne pas tenir compte de cette remarque de certains vétérinaires. Néanmoins, s’il est vrai que pour l’opération d’une tumeur ou d’un abcès par exemple, laisser le rat à jeun ne sert à rien (surtout s’il est vieux et faible), cela peut s'avérer utile dans le cas d'une stérilisation. Tout d’abord parce que l’animal stérilisé est en général jeune et en parfaite santé, et ce n’est pas le fait d’avoir mangé juste avant l’opération qui va améliorer sa récupération. Si jamais il ne se réveille pas, c’est qu’il avait une malformation ou une défaillance qui n’aurait pas été compensée par le fait d’avoir l’estomac rempli. Ensuite, nous avons à faire à une opération qui se déroule dans abdomen, qui contient l’estomac et tout le tube digestif. Ainsi, il peut être plus aisé pour un vétérinaire de « circuler » dans la cavité abdominale si les organes digestifs ne sont pas remplis.
    Cependant, c’est à votre vétérinaire de vous indiquer ce qu’il estime être le mieux.

  • La technique opératoire
    Pour stériliser une femelle, il existe deux techniques : l’ovariectomie et l’ovario-hystérectomie (souvent abrégée en OVH).

    Dans les deux cas, votre vétérinaire pratiquera une petite incision (2cm max) au milieu du ventre de la rate. Ensuite, une fois qu'il a accès à la cavité abdominale, il pourra choisir entre les deux techniques.

    L’ovariectomie consiste à retirer les deux ovaires (l'un à gauche et l’autre à droite), en conservant l’utérus et le vagin de la rate. L’avantage de cette technique est qu’elle est plus rapide. Elle est aussi plus habituelle pour les vétérinaires n’opérant pas souvent de rats, car c’est ce qu’on pratique chez les chats. Cette technique de stérilisation est d’ailleurs enseignée dans les écoles vétérinaires sur des rats, et quasiment tous les étudiants s’en sortent sans aucun problème.

    L’ovario-hystérectomie consiste à retirer les ovaires et l’utérus en un bloc. Cette technique est plus longue que la précédente, car il faut faire trois sections au lieu de deux (une sur chaque ovaire et une sur l’utérus) et la cicatrice sera un peu plus longue. Néanmoins, la technique n’est pas plus compliquée. Au contraire, il est plus simple de sectionner l’utérus avec les ovaires, que d’isoler les ovaires du reste de l’appareil génital comme dans l’ovariectomie.
    Le gros avantage de cette technique est que, chez les rats, l’utérus sécrète une quantité assez importante d’hormones sexuelles, indépendamment des ovaires. Même si ce phénomène est moins important que chez le lapin (chez qui une femelle non stérilisée fera à coup sur une tumeur utérine à moyen terme), il est quand même assez important.
    L’ovario-hystérectomie permet donc une meilleure efficacité de prévention des tumeurs mammaires et hypophysaires et également d’éviter des tumeurs utérines et tout problème de type infection utérine (relativement fréquent).

    En somme, si on opte pour la stérilisation, une ovariectomie convient très bien, mais une ovario-hysterectomie sera encore plus adaptée. On conseille donc de demander la seconde technique à votre vétérinaire, d’autant plus que, s’il n’est pas spé NAC, il risque d’ignorer les avantages de celle-ci, car c’est quelque chose d’assez spécifique à nos petits animaux.


B - A la maison

  • Le suivi post-opératoire

    Cela va dépendre de la technique de suture de votre vétérinaire. Certains utilisent des fils non résorbables, auquel cas il faudra revenir les retirer, d’autres utilisent des points internes seulement (résorbables) et d’autres des points externes résorbables. En général, lorsqu’il faut retirer les fils, c’est inclus dans le prix de la chirurgie. La plupart du temps, le vétérinaire aura fait une injection d’antibiotiques et d'antidouleurs à la rate, mais il peut arriver qu’on vous donne des médicaments en cachets ou en liquide à lui faire prendre.

    Même si l’opération n’est pas la plus difficile à réaliser, elle reste invasive, et il est normal que votre rate soit amorphe pendant les 2 jours qui suivent l’opération. Surveillez surtout qu’elle boive et mange bien (n’hésitez pas à lui proposer des choses qu’elle aime) et fasse ses besoins. Si vous le souhaitez, vous pouvez la complémenter en vitamines (type tonivit ou vitonil) ou lui donner de la propolis, gelée royale et/ou levure de bière afin de stimuler son système immunitaire. Ceci aidera à la cicatrisation et limitera les risques d'infection.

    Pendant sa convalescence, on conseille une cage en plexiglas qui garde mieux la chaleur, avec une litière changée régulièrement à base de sopalin ou d’alèses pour éviter que des bouts de litière végétale ne se glissent entre les points.
    Vous pouvez la remettre avec ses copines dès qu’elle a retrouvé toute son énergie (de 2 jours à une semaine environ), en surveillant que celles-ci ne rongent pas ses fils.

    Il a été rapporté par plusieurs personnes que suite à l’opération, la rate semblait avoir les flancs creusés et le ventre comme « vide », ceci rentrant dans l’ordre rapidement.

    Pour la plaie, normalement elle doit cicatriser d’elle-même assez rapidement. Si votre rate touche à ses fils, n’hésitez pas à la saucissonner, car si les poins internes sont absents ou lâchent, elle risque l’éventration. Si vous le souhaitez, vous pouvez mettre du miel de thym sur la plaie pour améliorer la cicatrisation, mais en général on conseille de ne pas y toucher. La désinfection avec de la bétadine est inutile.
    En revanche, si vous sentez que la cicatrice durcit ou se gonfle trop, surveillez attentivement. Cela peut n'être dû qu’à la réaction du corps aux fils (œdème, inflammation) et se résoudre tout seul, mais il y a toujours un risque d’infection (abcès, ou infection qui se généralise) donc si ça ne passe pas ou que ça s’aggrave, retournez chez votre vétérinaire.

  • Ma rate va-t-elle changer ?

    Si la rate a été stérilisée pour problèmes comportementaux, ceux-ci vont rapidement rentrer dans l’ordre s’ils étaient bien dus à un surplus d’hormones. Mais le caractère de base de la rate, lui, ne sera pas modifié. Si elle a été stérilisée par convenance, en prévention de problèmes de santé, vous ne devriez pas voir de différence, hormis le fait qu’elle ne fera plus de chaleurs.



C - Et l'implant ?

L'implant est similaire à celui utilisé chez les carnivores. Tout d'abord, il faut savoir qu'il n'est à la base pas destiné aux rats et qu'on ne peut pas officiellement en garantir l'efficacité ni l'innocuité. Cela explique aussi que peu de vétérinaires connaissent son efficacité chez les rats, ou bien que certains refusent de l'utiliser sur leurs patients. Néanmoins, de plus en plus de ratouphiles y ont recourt, on peut donc penser que la pratique va s'étendre.

Il s'agit d'un petit implant que l'on place sous la peau avec une aiguille, et qui permet de réaliser une stérilisation chimique de la rate. La durée de la stérilisation est plus ou moins variable (6 mois minimum) en fonction du dosage de l'implant utilisé, vous devez donc en discuter avec votre vétérinaire pour choisir l'implant correspondant à vos attentes.

Les avantages de l'utilisation d'un implant résident principalement dans le fait d'éviter l'opération (même si une anesthésie très rapide peut être effectuée le temps de l'injecter sous la peau), mais aussi dans son action temporaire, si l'on souhaite que la rate redevienne fertile (bien que l'âge maximal recommandé de mise à la reproduction des femelles limite beaucoup cet avantage chez les rats).

Les inconvénients sont son tarif très élevé en général, et l'absence totale d'informations quand à la prévention des tumeurs avec un implant, même si l'on peut supposer qu'il agit de la même manière qu'une ovariohystérectomie.
En revanche, il peut être une option tout à fait intéressante si l'on souhaite régler un problème comportemental et que l'on préfère éviter l'opération.


Conclusion

La stérilisation peut être bénéfique dans la prévention des tumeurs, mais n'est pas non plus une solution "magique". C'est une opération lourde, qui nécessite de peser intelligemment le pour et le contre avant de l'envisager.

Si vous hésitez et que vous avez besoin d'avis pour vous aider à prendre votre décision, vous pouvez faire une recherche sur le forum pour trouver les discussions traitant déjà de ce sujet (fonction recherche), et vous pouvez également créer votre propre sujet si la lecture de ceux existant déjà n'apportent pas suffisamment de réponses à votre cas particulier.

Dans tous les cas, n'oubliez pas que votre vétérinaire est votre meilleur allié dans cette prise de décision ! Vous pouvez (et devez !) lui poser toutes vos questions, il saura vous aiguiller et vous aider à prendre la meilleure décision dans votre cas.

_________________
Membre de l'équipe d'accueil : Fonctionnement du forum, Renseignements/Questions... N'hésitez pas à me contacter!

The first litter of the rattus alcoolicus jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjBlondeBlonde
03/03/13 Mon amour est parti, est parti pour toujours, j'ai perdu mon amour, et j'ai perdu ma vie...     http://www.forum-rats.com/t69842-los-sam-12-01-10-03-03-13

Mannanan Mac Jean-Rat, Sirius, Pooky sur mon épaule
Dexter - Spéculoos - Banksy - Sam - Hepha - Kiri - Willy Wonka - Rocco dans mon coeur
Revenir en haut Aller en bas
Petit_ange
Joe
Joe
avatar

Féminin
Messages : 52829
Age : 31
Localisation : 78820
Inscription : 07/11/2008

Dans le monde du rat : PARatSite (PAZ)

MessageSujet: Re: [SANTE] Stériliser une femelle   Dim 17 Mar 2013, 14:47


_________________
Ar peoc’h skeiñ hoc’h anaon, hoc’h kelanoù ehanaher dindan douar, selloutont hoc’h denelezh sevelout c’hwi. 

Retrouvez PARatSite sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paratsite.fr
 

[SANTE] Stériliser une femelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [SANTE] Stériliser une femelle
» Stériliser une femelle pleine?
» nouveaux chichi a la maison
» STERILISATION ET POIL
» stériliser sa femelle ou pas?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RATS :: Les rats : questions/réponses :: Articles sur les rats-