Bienvenue sur le forum rats.
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Partagez | 

 

 Le Culling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
eyahel
En sevrage
En sevrage
avatar

Féminin
Messages : 68
Age : 31
Localisation : strasbourg (67)
Inscription : 17/11/2011


MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 14:05

Moi aussi je suis d'accord avec le fait qu'on ne doit pas diaboliser. Mais effectivement, ici, ce n'est pas ce qui s'est passé.
Simplement, les réponses aux questions n'ont effectivement rien apporté en termes de résultats (je ne dis pas qu'ils n'existent pas) même si on peut admettre qu'en effet, on peut, avec le culling, stabiliser plus rapidement un caractère, à moindre frais logistiques.

C'était le sens de mon message : chaque éleveur a sa façon de faire, et au finish, c'est aux adoptants de se renseigner, pour adopter chez quelqu'un qui colle à sa vision de l'élevage. Mais si entre rateries, on peut discuter de telle ou telle technique pour voir ce qui existe, c'est toujours intéressant (et c'était le sens de ce débat, mais je pense que le tour a été fait, car sur les résultats, soit ceux qui pratiquent le culling n'ont pas encore assez de recul, soit ils ne nous ont pas encore fait part de leurs stats, soit il ne le feront pas parce qu'ils n'en ont pas envie, ce qui est aussi leur droit) je ne pense pas qu'on puisse dire "arrête ce que tu fais, c'est mal". Personne ne juge personne, et personne n'a à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Artefact
Méga méga ratoune
Méga méga ratoune
avatar

Féminin
Messages : 3534
Age : 36
Localisation : Rennes (35)
Inscription : 01/09/2010

Dans le monde du rat : les Vigies Pirates (VGP)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 14:09

Je suis assez d'accord avec tout ça également. Si questions il y a eu, c'est bien qu'il a été écrit plusieurs fois que le culling était une meilleure manière de sélectionner, et là, il y a questionnements et réactions légitimes.

Si je devais résumer ce que je retiens du débat, je dirais :
- qu'aucun argument réellement convaincant n'a établi que le culling était une meilleure manière de faire, ou qu'il y avait des choses que l'on ne pouvait pas faire sans culling en termes de sélection ; notamment en raison des incertitudes introduites (pas de garantie de sélectionner les meilleurs, perte d'informations sur la morbi-mortalité de la fratrie) ;
- que le culling présente un avantage logistique certain ;
- que le culling pose un questionnement éthique certain.

Dès lors, le choix de recourir ou nom au culling repose essentiellement sur une croyance et une conviction personnelles, non sur la rationalité, et relève d'un choix personnel. Je n'ai aucun problème avec ça, et je voudrais souligner que j'apprécie à sa juste valeur la transparence de Shu et Anjou (parce que oui clairement c'est "inavouable" et il faut un certain courage pour dire qu'on pratique le culling, et toutes choses égales par ailleurs, je préfère 10 fois quelqu'un qui le dit, que quelqu'un qui va faire pareil en pire et le cacher). Mais ce que je n'apprécie pas c'est qu'on fasse passer des vessies pour des lanternes. Aucun argument rationnel solide ne justifie pour l'instant de recourir au culling pour une meilleure sélection, à mes yeux.

Sur les preuves de résultats, admettons qu'il est trop tôt. Anjou a déclaré faire jusqu'à 8 portées par mois, si j'ai bien compris, elle élève des rats depuis 2 ans. Cela devrait faire très rapidement une vaste cohorte pour faire des stats, disons dans l'année qui vient, et je suis très sincèrement intéressée. En dehors de cela et à ce jour, ce que je retiens, c'est que pratiquer ou non le culling repose sur une "intime conviction" personnelle et non sur une preuve d'efficacité. Si c'est assumé en tant que tel, je n'ai rien à redire à ça.

Je finis avec deux parenthèses :
- merci à Anjou et Shu d'avoir répondu précisément et honnêtement à ma question sur les méthodes employées pour la mise à mort (que je considère personnellement comme acceptables, du pur point de vue de la technique).
- pour les curieux, une petite remise en perspective historique sur la page de la wikipédia anglaise sur le culling : http://en.wikipedia.org/wiki/Culling
Je relève car on y verra qu'initialement, et notamment pour les animaux domestiques, le culling désignait le fait de retirer certains individus de la reproduction, notamment par la stérilisation ou simplement en ne les faisant pas reproduire, et en aucun cas par une mise à mort. Voir par exemple la citation de Robinson's Genetics for Cat Breeders and Veterinarians. Il y a eu, d'une certaine manière, un dévoiement du concept de culling qui est glissé progressivement de "retirer de la reproduction" à "mettre à mort". C'est un peu différent pour les animaux de boucherie (qui sont mis à mort mais aussi dans une optique de production alimentaire). Donc quand je lis "ça se fait dans toutes les espèces, chats, chiens, etc.", je pense qu'il faut bien remettre les choses dans leur contexte et leur perspective historique. Quand on parle de culling "utilisé depuis toujours pour l'élevage d'animaux de compagnie", on parle de sélection, pas de "culling" au sens utilisé ici. Les mots sont importants.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vigies-pirates.net
manzelle
Giga ratoune
Giga ratoune
avatar

Féminin
Messages : 2529
Age : 27
Localisation : Marseille
Inscription : 22/04/2009

Dans le monde du rat : Les Rat-masse miettes (RMM)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 15:11

Pour la question des résultats, il y a quand même quelque chose qui me chiffonne : qu'Anjou n'en ait pas encore à fournir c'est une chose, mais vu qu'elle a choisi ces méthodes de travail en s'inspirant de ce qui se fait à l'étranger, à l'étranger justement, il doit bien y en avoir des résultats à étudier ?
Certains élevages pratiquent le culling depuis des 10aines d'années, certains club sur le rat défendent l'utilisation du culling, donc si eux n'ont pas de résultats à présenter pour étayer leurs propos, c'est que personne n'en a.
Revenir en haut Aller en bas
http://ratmassemiettes.free.fr/index.html
eyahel
En sevrage
En sevrage
avatar

Féminin
Messages : 68
Age : 31
Localisation : strasbourg (67)
Inscription : 17/11/2011


MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 15:39

En même temps, nous on ne leur a pas demandé, donc ils vont pas venir ici pour les poster Smile sinon je ne sais pas, faut aller voir chez eux, peut être qu'ils publient des stats....ou peut être pas, peut être qu'ils n'en ont pas envie, qu'ils considèrent que c'est leur affaire....
Revenir en haut Aller en bas
manzelle
Giga ratoune
Giga ratoune
avatar

Féminin
Messages : 2529
Age : 27
Localisation : Marseille
Inscription : 22/04/2009

Dans le monde du rat : Les Rat-masse miettes (RMM)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 15:45

Oui mais je suppose qu'Anjou et Shu basent leur conviction que "le culling c'est mieux" sur les résultats obtenus à l'étranger, donc qu'elles sont à même de nous en parler Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://ratmassemiettes.free.fr/index.html
Proserpine
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 16045
Age : 53
Localisation : Pégomas dans le 06
Inscription : 06/10/2010

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 15:51

Pareil.

Nous non, mais je pense que ceux qui pratiquent cette méthode de sélection sur des rats de 2 jours se sont renseignés sur les résultats obtenus en amont, avant de se lancer eux-même ?

D'ailleurs, il serait peut-être intéressant de définir ce qu'est un bon résultat .

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
eyahel
En sevrage
En sevrage
avatar

Féminin
Messages : 68
Age : 31
Localisation : strasbourg (67)
Inscription : 17/11/2011


MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 15:59

En fait il faudrait comparer les deux modes d'élevage, pour un même caractère, et voir à quel moment le caractère est stabilisé (en terme de génération).

Mais ça me semble un peu compliqué. En tout cas ça pourrait être une piste de comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
manzelle
Giga ratoune
Giga ratoune
avatar

Féminin
Messages : 2529
Age : 27
Localisation : Marseille
Inscription : 22/04/2009

Dans le monde du rat : Les Rat-masse miettes (RMM)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 16:07

Ce que tu dis suggérerait qu'un "bon résultat" est pour toi la rapidité à laquelle on atteint ses buts, ce qui est (de mon point de vue) pas le plus intéressant.

Non, pour moi la grosse question pour laquelle il serait intéressant d'observer les résultats, c'est celle de savoir si oui ou non un raton plus gros à la naissance sera plus résistant par la suite. Donc en gros comparer la mobilité/mortalité des rats selon la taille de leur fratrie et leur propre taille.
Revenir en haut Aller en bas
http://ratmassemiettes.free.fr/index.html
eyahel
En sevrage
En sevrage
avatar

Féminin
Messages : 68
Age : 31
Localisation : strasbourg (67)
Inscription : 17/11/2011


MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 16:22

Bah....en matière de sélection, excuse moi, mais une sélection efficace à mon sens est celle qui stabilise le plus rapidement un caractère précis.....

La question de savoir si le rat gros à la naissance et bien allaité est le plus solide ensuite peut d'ores et déjà être remise en question logiquement : un gros rat bien nourri n'empêche pas un bagage génétique moyen qui favorisera par exemple l'apparition de tumeurs précocément. On peut aussi avoir une fratrie de 6 magnifiques petits dont on perdra 60% avant leurs deux mois à cause du mégacolon.....
Après, à bagage génétique égal, je suis assez d'accord : un jeune rat bien nourri a plus de chances de survie qu'un petit famélique qui va avoir du mal à se frayer un chemin jusqu'aux tétines....mais ce facteur ne joue plus une fois les petits sevrés....enfin je ne sais pas, j'attends d'être contredite Smile
Revenir en haut Aller en bas
manzelle
Giga ratoune
Giga ratoune
avatar

Féminin
Messages : 2529
Age : 27
Localisation : Marseille
Inscription : 22/04/2009

Dans le monde du rat : Les Rat-masse miettes (RMM)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 16:52

C'est justement ce qu'on dit, eyahel : le fait d'être plus grand (soit dès la naissance soit parce que les frères et soeurs ont été tués garantissant plus de lait) ne change rien au bagage génétique du rat, ni à sa potentielle malchance d'être soumis à des facteurs environnementaux délétères (car n'oublions pas que la majorité des soucis de santé du rat sont en grande partie d'origine environnementale, le bagage génétique ne fait pas tout). C'est bien pour ça qu'on est sceptique et qu'on serait intéressé par des chiffres à ce sujet, vu que le "plus c'est grand mieux c'est" (lol) à l'air d'être un argument central pour justifier le culling.

Certains faits pourraient même presque laisser penser le contraire : les rats dwarfs (nains) sont petits et ils sont bien moins prédisposés aux tumeurs que les rats normaux (car résistants à la GH si mes souvenirs sont bons).

Si pour toi un bon résultat c'est la rapidité à laquelle on stabilise un caractère précis (par ex une couleur), évidemment avec le culling associé à la consanguinité ça sera plus rapide vu la simplification logistique que cela entraîne et donc la possibilité d'enchaîner plus rapidement les protées.
(par contre, si le caractère a stabiliser est par ex "la résistance aux tumeurs", ça va déjà être plus compliqué).
Revenir en haut Aller en bas
http://ratmassemiettes.free.fr/index.html
eyahel
En sevrage
En sevrage
avatar

Féminin
Messages : 68
Age : 31
Localisation : strasbourg (67)
Inscription : 17/11/2011


MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 17:17

oui, mais tu es d'accord avec moi sur le fait que la méthode la plus rapide pour stabiliser durablement (donc sur plusieur générations) un caractère (prenons la résistance aux tumeurs mammaires) est la plus efficace. Oui?

Après d'où l'intérêt : en fonction du caractère que l'on veut stabiliser, peut être qu'une méthode prévaut sur l'autre.
Pour tout ce qui concerne le phénotype, le culling, c'est sûr,ça a l'air pas mal. ( il même été dit qu'au bout d'un certain temps il devient inutile : les rats sont tellement sélectionnés que tu obtiens à chaque fois le même phénotype sur toute la portée pour peu que les parents soient bien appariés)
Pour tout ce qui touche au génotype, là je pense, paradoxalement, que le recul fait gagner du temps. Le recul, et les branches subsidiaires de la famille, pour rattrapper le coup en cas de loupé, ce qui est un second argument en faveur de la conservation de tous les petits.
Il n'est pas dit que dans ce domaine, le culling soit plus performant. Je ne suis pas une pro des stats, mais en réduisant aléatoirement le nombre d'individus, sur un très grand nombre de portées, est-ce qu'on modifie réellement la proportion de chaque porteur de chaque gène? Je ne sais pas si vous allez comprendre ce que je veux dire.

Attention, je ne défends pas le culling, je tente de proposer des critère de comparaison entre sélection avec et sans culling, dans la mesure où là tout de suite, on a pas de stats. On peut quand même raisonner avec les connaissances qu'on a.

Pour ce qui est du lien entre petit bien nourri et la longue vie en bonne santé, c'est pareil : a-t-on réellement besoin de statistiques pour vérifier que ce n'est pas lié?
Revenir en haut Aller en bas
Petit_ange
Joe
Joe
avatar

Féminin
Messages : 53417
Age : 32
Localisation : 78820
Inscription : 07/11/2008

Dans le monde du rat : PARatSite (PAZ)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 17:24

@eyahel a écrit:
oui, mais tu es d'accord avec moi sur le fait que la méthode la plus rapide pour stabiliser durablement (donc sur plusieur générations) un caractère (prenons la résistance aux tumeurs mammaires) est la plus efficace. Oui?

Oui.
Mais comment le culling permet-il d'éliminer les ratons les moins résistants aux tumeurs mammaires ?
Autant pour fixer une couleur, c'est facile, soit le rat l'est, soit il ne l'est pas.
Mais pour fixer un caractère autre, comme la santé, comment le voir ?

On n'a jamais tiré de lien entre le gabarit et les tumeurs.
Y a-t-il quelque chose de visible sur le rat qui nous permette de savoir s'il sera résistant aux tumeurs ?
Je ne crois pas.

A partir de là, je ne comprends pas comment le culling peut être perçu comme une méthode rapide et/ou efficace pour justement fixer des caractère de ce type.
Et au contraire, je rejoins entièrement Artefact qui se bat pour expliquer que tuer des bébés nuit à la sélection. Sur 10 bébés, si 8 sont prédisposés aux tumeurs et seulement 2 sont résistants aux tumeurs, la logique voudrait que l'on reproduise les 2 résistants aux tumeurs, je pense qu'on est tous d'accord. Mais si on en tue 5 pour n'en garder que 5, comment savoir si on n'a pas tué dans les 5 les deux qui sont résistants aux tumeurs, et qu'on ne va pas se "coltiner" 5 rats prédisposés aux tumeurs ?
C'est en ça que je n'arrive pas à comprendre en quoi le culling permet de fixer des caractères ?
Si on VOIT les tares, je comprends, mais si on ne les voit pas... ?

_________________
Ar peoc’h skeiñ hoc’h anaon, hoc’h kelanoù ehanaher dindan douar, selloutont hoc’h denelezh sevelout c’hwi. 

Retrouvez PARatSite sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paratsite.fr En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 17:31

...


Dernière édition par YaYa le Ven 18 Jan 2013, 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
eyahel
En sevrage
En sevrage
avatar

Féminin
Messages : 68
Age : 31
Localisation : strasbourg (67)
Inscription : 17/11/2011


MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 17:35

@Petit_ange a écrit:
@eyahel a écrit:
oui, mais tu es d'accord avec moi sur le fait que la méthode la plus rapide pour stabiliser durablement (donc sur plusieur générations) un caractère (prenons la résistance aux tumeurs mammaires) est la plus efficace. Oui?

Oui.
Mais comment le culling permet-il d'éliminer les ratons les moins résistants aux tumeurs mammaires ?
Autant pour fixer une couleur, c'est facile, soit le rat l'est, soit il ne l'est pas.
Mais pour fixer un caractère autre, comme la santé, comment le voir ?


C'est pour ça que j'ai dit PEUT ETRE que dans certains cas le culling est efficace, et que dans d'autres il est préférable de prendre du recul et de garder tous les petits Smile tout dépend du critère que l'on choisi.

Je sais que j'écris des pavés, mais quand même Smile
Revenir en haut Aller en bas
Petit_ange
Joe
Joe
avatar

Féminin
Messages : 53417
Age : 32
Localisation : 78820
Inscription : 07/11/2008

Dans le monde du rat : PARatSite (PAZ)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 17:37

eyahel, excuse-moi si je t'ai donné l'impression de vouloir te mettre en défaut ou de contredire ce que tu écrivais, je t'ai cité, mais ma réflexion s'adressait à tout le sujet, comme une réflexion générale, et non comme "tu as tort je vais te convaincre" :-)

C'était une réflexion ouverte, éventuellement prête à être contredite ^^

_________________
Ar peoc’h skeiñ hoc’h anaon, hoc’h kelanoù ehanaher dindan douar, selloutont hoc’h denelezh sevelout c’hwi. 

Retrouvez PARatSite sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paratsite.fr En ligne
Anjou
Ouverture des yeux
Ouverture des yeux


Féminin
Messages : 221
Age : 32
Localisation : Munich - Bavière - Allemagne
Inscription : 01/09/2012


MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 20:49

Pour les résultat, personnellement je pourrais en ce moment que parler santé sur court terme et gabarit, car je pratique le culling sur les rats que depuis assez peu Wink

Sinon oui sur mon site c'est noté que je fais du culling et sur ceci certaines personnes viennent en privé me parler.
J'avoue détester lire et relire les même questions et ça me fout sous pression (depuis toujours)

Pour la transparence je pense l'être au plus que je peux.
Tout est sur mon site, on peut venir me parler et co, et si ça plait pas, bah vous adoptez pas et point barre Wink
J'avoue plus tôt avoir eu un sale pêtage de plomb, et je regrette les mots dit, mais j'ai beau être patiente mais voilà et mea culpa.

Ceci dit ça me donne l'envie de vous dire comment je suis arrivé au culling. (je m'excuse si je vais être un peu longue)

Au début de mon élevage je pratiquais comme vous et ceci longtemps.
Après un certain temps j'ai fait une pause de reproduction pour m'ouvrir l'horizon et surtout à cause mes études qui prenaient de plus en plus d'ampleur.
Et surtout que là ou je bossait je n'avais pas le droit d'avoir mes rats chez moi.

Pour tout dire je suis formée en laboratoire de recherche (j'ai jamais pu finir mes études hélàs par des aléas de la vie) et j'ai du passer par certaines sections qui m'ont épouvanté, d'autre fascinée et en parallèle comme j'ai fait ma formation en Allemagne, j'ai côtoyer des éleveurs (en externe) de rongeurs.
Certains pratiquant des pratiques que je ne connaissait pas.
Curieuse de nature, je commence à m'y interésser.
J'ai eu au début des difficultés de voir et concevoir la chose. Je ne comprenais pas mais diantre pourquoi.

Le fait du hasard fut que comme je faisait mes stages dans un concerne allemand, internationalement connu, j'ai du aller dans une colocation, ou il avait une personne qui élevait des rats en pratiquant le culling.
Elle le faisait pour réduire le nombre de petits à placé, mais elle m'a avoué pouvoir mieux travailler avec, avoir de bon résultat niveau morphologie et aussi mieux s'en occuper.
Niveau comportement ses rats étaient très sociable, comme tout rats, mais un truc me laissait sans voix se fut le simple fait de non-concurrence accrue, je pensait simplement que ce fut les lignées.
Aussi les petits faisait 1/3 de plus que les parents, et souvent ils étaient en meilleure santé.

Bref ceci m'a donné l'envie d'essayer.
Mais n'allez pas croire que ce fut facile.
J'ai refait des portées sans le pouvoir le faire.

Ma première fois fut sur ma portée de ma vieille rate de 15 mois qui se porte comme un charme entre nous.
Elle fut reproduite avec un mâle j'avoue assez irracible et pas très sympatoche.
J'ai réduit la portée sur 4 petits et il me reste 2 petits de la portées les deux autres sont partie chez une amie,

Ce que je peux dire sur eux (Yôshi et Pâquerette)
Yôshi est un mâle incomparable à son père en tout terme.
Il est doux, non iracible et très gentil avec tout le monde.
C'est un peu sa mère en gros.
Pâquerette, c'est le sosie de sa moman...

Niveau poids je peux donner ces données seulement:

Les femelles:

-Lilly (la madère): 247gr
-Pâquerette: 315gr
-Ses soeurs: 320gr et 310gr

Les mâles:

-François: 310gr
-Yôshi: 410gr (c'est pas la terre je sais xD)

Voyant aussi que niveau santé (j'ai eu 2 grosses épidémie de rhume) les deux ont eux aucun problème de s'en remettre et ne furent pas longtemps malade.
François est devenu chronique rapidement et Lilly refait des chutes de rhumes.

Niveau tumeurs en ce moment j'en ai jamais eu et je touche du bois que ça reste ainsi.

Les lignées harley sont sélectionné aussi niveau culling de l'élevage ou je les ai eu.
Une lignée est très voir troooop calme et l'autre trop irracible et mordeuse, donc deux extrêmes...
La deuxième lignée est arrivé ainsi par le fait qu'une éleveuse (radié des éleveurs par contre maintenant) à menti sur toute la ligne et l'éleveuse lui a fait confiance.
Le mâle fut très associable enfaite et non sociable comme la fille le disait.

Bref avec le culling (cette fois celui-ci par contre est fait 2 fois) une fois à la naissance en elevant les plus petits et après vers 3 mois quand les hormones arrivent.
Les rats mâles les plus "ingérable caractériellement" sont évincé de l'élevage et souvent finissent en pâture aux opossum de l'éleveuse.
On est à la quatrième génération et on est arrivé à ceci:

Début les mâles furent que d'accord pour un pote.
Là un groupe stable de max 7 rats leur convient.
Si c'est le culling, ça reste dans les nuages.

Pour moi n'importe comment et quelle méthode, l'élevage reste une roulette russe et il peu avoir du bon comme du mauvais...

Il a eu aussi une question d'une personne (je ne me rapelle plus qui je m'excuse) si j'adopte un rat je le tue après...
Alors ma réponse est non Wink
Je me plie au condition du naisseur.
Et si je fait une portée et que le naisseur est contre le culling je ne le pratique nullement sur la portée de ce rat.

J'ai mon éthique qui est que tout les rats qui ne viennent pas de chez moi et que je les ai eu au baies d'un éleveur qui veut garder contact (et ce ne sont pas tous hélàs) je me plie à ses règles.

Encore des questions?
J'ai le cerveau en bouilli xD
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-des-diablotins.weebly.com/
Chnouillette
Docteur Maboul
Docteur Maboul
avatar

Féminin
Messages : 32566
Age : 29
Localisation : Orléans
Inscription : 15/10/2009

Dans le monde du rat : Les Couillus de Chnou (CDC)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 25 Sep 2012, 21:08

MErci, c'est sympa de répondre, meme si on est pas forcemment d'accord c'est vachement plus interessant ! Smile

_________________
Membre de l'équipe d'accueil : Fonctionnement du forum, Renseignements/Questions... N'hésitez pas à me contacter!

The first litter of the rattus alcoolicus jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjBlondeBlonde
03/03/13 Mon amour est parti, est parti pour toujours, j'ai perdu mon amour, et j'ai perdu ma vie...     http://www.forum-rats.com/t69842-los-sam-12-01-10-03-03-13

Mannanan Mac Jean-Rat, Sirius, Pooky sur mon épaule
Dexter - Spéculoos - Banksy - Sam - Hepha - Kiri - Willy Wonka - Rocco dans mon coeur
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
eyahel
En sevrage
En sevrage
avatar

Féminin
Messages : 68
Age : 31
Localisation : strasbourg (67)
Inscription : 17/11/2011


MessageSujet: Re: Le Culling   Mer 26 Sep 2012, 08:55

Comme dit, Anjou, ta clarté et ton honnêteté à dire ce que tu fais a été largement reconnue, et appréciée. C'est très intéressant de se trouver face à quelqu'un prêt à expliquer ce qu'il fait et pourquoi.

Par contre là les résultats ne sont pas franchement probants : pas de très nette augmentation du poids (même s'il est honnête déjà au départ) et quand même une petite fragilité respiratoire. (1 sur 4 proportionnellement c'est beaucoup, d'où l'intérêt parfois d'avoir des portées plus importantes, afin d'avoir des stats un peu plus précises).
Mais on en n'est qu'au début, donc à suivre sur cette famille.

Par contre, je m'interroge sur le choix des parents : pourquoi prendre une femelle de 15 mois déjà, et un mâle à tendance nerveuse, voire agressive? C'est prendre beaucoup de risques......

note pour PA : aucun problème, j'avais juste peur d'avoir été mal comprise Smile
Revenir en haut Aller en bas
Anjou
Ouverture des yeux
Ouverture des yeux


Féminin
Messages : 221
Age : 32
Localisation : Munich - Bavière - Allemagne
Inscription : 01/09/2012


MessageSujet: Re: Le Culling   Mer 26 Sep 2012, 20:26

Euhm ma femelle de 15 mois n'a pas plus reproduit depuis 9 mois Wink
Pourquoi François car c'était un beau mâle et le temps ou, ben assez sympa.
Mais son agressivité n'était nullement contre ses congénère, mais simplement sa nature.
Ce fut un choix et je ne le regrette pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-des-diablotins.weebly.com/
eyahel
En sevrage
En sevrage
avatar

Féminin
Messages : 68
Age : 31
Localisation : strasbourg (67)
Inscription : 17/11/2011


MessageSujet: Re: Le Culling   Jeu 27 Sep 2012, 10:21

Je me doute que c'était un choix, c'est pour ça que je te demandais les motivations Wink

Donc si j'ai bien compris, la mère avait 6 mois au moment de la repro, et le père a commencé à être irrascible plus tard? (en même temps, on a jamais reproché à un rat de vouloir vivre sa vie sans être tripatouillé toutes les deux minutes, tant qu'il se laisse attraper quand il faut et qu'il n'égorge pas ses colocs. J'ai le modèle en femelle chez moi je pense.)

Tu vas poursuivre cette lignée?
Revenir en haut Aller en bas
deborah
Grande ratoune
Grande ratoune
avatar

Féminin
Messages : 986
Age : 26
Localisation : nord
Inscription : 14/05/2008


MessageSujet: Re: Le Culling   Jeu 27 Sep 2012, 11:30

Là ça sort un peu du sujet central : le culling

Ce sont des choix de repro et c'est préférable que la discutions ce fait en mp Wink
Revenir en haut Aller en bas
shu
Ratouyoune
Ratouyoune
avatar

Féminin
Messages : 558
Age : 29
Localisation : Liège
Inscription : 13/11/2010


MessageSujet: Re: Le Culling   Sam 29 Sep 2012, 11:07

Un dernier message car apparemment je n'ai pas été assez clair ni "structurée":

1. Je n'ai encore jamais pratiquer le culling! J'ai lu certaines choses, j'ai discuté à ce propos, j'ai également lu beaucoup d'article contre cette pratique (logique).
Après ce que j'ai lu, après les arguments pour et contre etc j'ai décidé que cette méthode pourrais m'être utile en vue de mon travail.

Mon travail est celui ci:
-travailler une lignée de rat dumbo pour le show. Je ne sais pas encore quel variété je vais produire en priorité donc ma foi qu'ils soient bleu, noir ou vert là pour le coup je m'en fout, pareil pour le marquage.
-travailler une lignée harley et pourquoi pas finalement la mener jusqu'au show??

Ce sont deux projet long et passionnant. Deux projets pour lesquels j'estime que le culling peut m'aider!

2.Ce que j'ai lu à propos du stress des femelles m'a convaincue, j'estime qu'une portée de 12 est largement suffisante pour elle et un bon compromis pour le futur suivi.
Soyons franc, franchement qui ici peut être persuadé que sur toutes les portées que je vais produire (rassuré elles ne seront pas si nombreuse que ça) j'élimine à CHAQUE FOIS les petits qui auraient pu développer une crasse...??? Soyons sérieux...et puis voyons le problème sous un autre angle: n'est il pas justement bon d'avoir éliminé les petits "à problèmes"? Le but de la sélection n'est il pas de reproduire les plus fort?

Je vois ce que vous commencez à vous dire:"si on élimine les soucis, on les cache, on ne saura jamais que cette lignée aurait pu développer ceci ou cela...." et bien tant mieux non? Si jamais plus la lignée en question ne présente tel ou tel problème??...
Je m'embrouille peut être mais pour moi cela semble logique.

3.La bataille pour le lait!! J'ai eu la chance d'avoir chez moi de petites portées (12 ou moins de 12!) même sur la portée kinder de Lilou et j'ai toujours le même échos de mes adoptants: les ratons sont super, ils viennent à la porte, aucun soucis d'intégration... et j'en passe. Pourtant je ne fais rien de spécial avec ses ratons, je ne les manipules même pas tout jours non plus et ils sont là, présent, ils sont curieux et pas agressif pour un sous.
"Sur les portée nombreuse sa marche aussi" ok, on est d'accord n’empêche que de MON expérience, mes petites portées n'ont jamais eu de soucis de comportement. Je me trompe peut être mais je pense que le fait de ne pas devoir ce battre avec son frère et sa sœur pour une mamelle peu peut être jouer, ce sera à voir avec le temps.

4. Le culling pour le phénotype, le culling pour le confort perso, le culling pour s'en mettre plein les poche...on est d'accord que si on accepte tout et n'importe quoi, certains feront tout et n'importe quoi. C'est pourquoi je tiens à préciser que pour Anjou et moi ce n'est pas du tout le cas..!! Certes le culling peut être une solution pour ne pas encombrer nos cages, mais tout à fait entre nous, elle et moi avons accès à pas mal de choses que certains rapaces serait prêt à tout pour avoir dans sa cage..si on voulait ne pas s'encombrer de ratons tout en s'en mettant pleins les fouilles on aurait HYPER FACILE!! Et là je comprendrais pas trop l'interet du culling sur, imaginons, une portée de 20harley redevil dumbo down under autant tous les garder en vie et les vendre à 30€ pièce (sa partira oui oui) faites le cacule : 20x30=600, je les veux bien moi les 600€ pour une portées de rats Laughing

Donc pour moi le culling n'est pas la MEILLEUR solution, c'est une méthode qui me convient! Autant pour mon travail que pour toutes les raisons cité plus haut et avant dans le sujet. Car oui je pense que c'est bénéfique pour la mère, pour les ratons et pour mes projets.
Que vous ne soyez pas d'accord je le comprend, je ne vais pas critiquer ceux qui le pratique pas mais s'il vous plait faites pareil, ne critiquez pas ceux qui le font.
Et j'aimerais quand même rajouter que ce n'est pas parce qu'on accepte que certains élevage pratique le culling qu'il faut fermé les yeux sur tout!! Je suis autant que vous d'accord sur le fait que ça peu déraper, que des gens peuvent utiliser ces méthodes à l'excès et pour des raisons peu louable et c'est pareil avec toutes les méthodes qui rende le rendement plus facile (repro de rat jeune voir très jeune, consanguinité, rat étranger,...).
Vous pourrez suivre facilement mon travail, même pour les gens que je n'apprécie pas forcément, il y a toujours moyen de voir mes portées, je les annonces car j'aime ça, je donne toutes les infos qu'on me demande, vous verrez alors par vous même si le culling est utilisé à l'excès.

Pour ma part je ne pourrais pas vous donner de résultat probant avant un moment car je fais peu de portée par an, je noterais tout de même si mes ratons continuent a avoir ce bon caractère, si je vois une nette différence dans la courbe de poids, etc
Revenir en haut Aller en bas
Limë
Mythe ratounesque
Mythe ratounesque
avatar

Féminin
Messages : 7560
Age : 34
Localisation : 56
Inscription : 07/08/2008

Dans le monde du rat : La Tarte Au Citron (DTC)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 07 Mai 2013, 16:10

Je remonte le sujet afin de ne pas surcharger ce post là -> http://www.forum-rats.com/t71535p20-fds-c-fds-beebop-lula-x-fds-boris-cosmonaute

J'ai quand même quelques questions qui me viennent après avoir lu tout ce sujet sur ce culling + le post:

1 - Il me semble qu'il a été dit de nombreuses fois que le culling n'était pas fait sur un phénotype MAIS en éliminant les plus faibles de la portée. Hors ici il y a eu choix phénotypique puisque les Harleys ont été intouchés ( et je suis d'accord que c'est logique de ne pas se flinguer le pool de rats avec lesquels on veut travailler hein, mais dans ce cas on accepte le choix phénotypique).

2 - J'ai lu dans ce fil que les mâles étaient ceux à éliminer car buvant plus de lait, au final sur cette portée ce sont des femelles qui ont été éliminées.

3 - Dans les arguments en faveur du culling il y a l'épuisement de la mère et le mauvais accès aux tétines des petits. Quand on passe de 13 à 6 l'argument tient debout (bien que je ne sois pas d'accord avec le fond), mais quand on passe de 13 à 10, en laissant les mâles, j'ai plus de souci à voir le gain?

4 - J'ai toujours du mal à comprendre ce que ça apporte à la sélection du Harley en lui même? Ca n'apporte aucun bienfait génétique, en étant 10 l'accès aux mamelles n'est pas vraiment favorisé, si les harleys sont destinés à reproduire par la suite, je ne vois pas en quoi leurs freres/soeurs seraient tellement moins bons/problématiques qu'il faut en arriver à les éliminer.

5 - J'ai même du coup du mal à y voir le seul avantage qui tenait la route pour moi: le fait d'avoir moins de petits à placer et donc moins de boulot. Parce que 10 c'est jamais rien à traiter!

Du coup j'arrive encore moins à comprendre le culling dans ce type de cas. Je n'accepte pas plus dans un autre, mais disons que ça colle avec certains arguments avancés quoi.

Pourquoi s'infliger une punition pareille (car je ne doute pas que ce soit difficile!) pour 3 ratons?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tartaucitron.fr
Kyrielle
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Messages : 19978
Age : 31
Localisation : Calvados / Sarthe
Inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 07 Mai 2013, 16:16

Je profite du remontage de poste pour poser la dernière question qui me taraudait mais que je n'osais pas poser pour ne pas flooder:

Shu (et anjou je crois, mais n'en suis pas certaine!), tu as dit que, s'il fallait faire une 2è portée pour éviter le culling, tu aurais "trop" de ratons à placer, et que faute d'adoptants, tu ne pouvais te permettre cette solution.

Cependant, je pense que le culling éloigne des adoptants, alors finalement, même avec une plus petite portée, ne risques tu pas de te retrouver avec des ratons sur les bras?

En fait c'est pas vraiment une question, mais un point de vue perso, je m'en rends bien compte.. Les réactions m'intéressent malgré tout.

Et aux adoptants de Shu, qui doivent bien passer par là: qu'est ce qui a motivé votre choix d'adopter sur une portée où le culling a été pratiqué? Y êtes vous indifférent, avez vous hésité? Avez vous craqué pour le phénotype des petits restants, pour le sérieux de shu, son honnêteté? Là aussi, les avis m'intéressent fort.
Revenir en haut Aller en bas
Limë
Mythe ratounesque
Mythe ratounesque
avatar

Féminin
Messages : 7560
Age : 34
Localisation : 56
Inscription : 07/08/2008

Dans le monde du rat : La Tarte Au Citron (DTC)

MessageSujet: Re: Le Culling   Mar 07 Mai 2013, 16:36

Du coup je rebondis sur la question de Kyrielle : Vu les phénotypes de la portée, est-ce que les ratons auraient vraiment été difficiles à placer? Shu disait ne pas faire beaucoup de portées par an, ce qui laisse donc plus de temps à la gestion d'une fratrie complète?

Ceci étant je suis toute prête à accepter le fait qu'il est difficile de trouver de bons adoptants et que le Harley en jeu (meme sur les non harley) peut attirer des vautours. Si le culling est pratiqué pour avoir moins de ratons à placer et donc selectionner au max les adoptants, la logique me semble un peu moins bancale (car c'est un fait, moins de ratons à placer ça aide à ne pas en avoir sur les bras et à ne pas les donner "faute de mieux").
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tartaucitron.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Culling   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Culling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RATS :: Les rats : questions/réponses :: Reproduction et génétique-