Bienvenue sur le forum rats.
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Partagez | 

 

 Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Véro
Grande ratoune
Grande ratoune
avatar

Féminin
Messages : 941
Age : 39
Localisation : Sarthe (72)
Inscription : 13/06/2008

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?   Mar 27 Mar 2012, 14:31

Hier j'ai dû faire euthanasier Zigzag, il se paralysait progressivement : AVC, tumeur au cerveau, infection ? on ne le saura jamais...

Il y a quelques semaines c'étaient Louna, Becky, et avant elles Milky....

Avec toujours la même impuissance...

On ne sait pas ce qu'ils ont, on tente cortisone + antibiotique.... ca ne marche pas ou peu... Pour Becky on a tenté le candilat, le remède a été pire que le mal... Pour Louna on avait tenté l'hémoced pour limiter l'hémorragie, aucun résultat....

Et pourquoi ? car on joue à la roulette russe avec les traitements !

Quand un rat a des problèmes neurologiques ça peut être :
- un AVC provoqué par une hémorragie au cerveau
- un AVC ischémique qui correspond à un vaisseau bouché et une partie du cerveau qui n'est plus irriguée
- une tumeur
- une infection
- une autre maladie neurodégénérative
- ....

Le soucis c'est que chacune de ces pathologies a des traitements, mais le traitement pour une cause peut être désastreux pour une autre !
Exemple : si on soigne un AVC hémorragique avec du candilat, on va aggraver l'hémorragie et donc les dégâts au cerveau...
Au contraire, si on soigne un AVC ischémique avec de l'hémoced, on risque de provoquer d'autres caillots... Par contre un AVC ischémique pourra avoir moins de conséquence si on donne du candilat au rat...

Le soucis actuel c'est que seule une IRM du cerveau permettrait d'avoir une idée de la pathologie dont est atteinte le rat. Sauf que bien peu de cliniques sont équipées et les prix restent exorbitants...

Des nouveaux traitements sont développés, ma véto m'a fait part d'un article qui montre un traitement efficace sur des tumeurs de l'hypophyse. Oui mais comment on sait que le rat a une tumeur de l'hypophyse ? On peut difficilement le savoir sans une IRM....

Alors sommes-nous condamnés à voir mourir nos rats sans rien pouvoir faire quand ils sont atteints de troubles neurologiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?   Mar 27 Mar 2012, 14:37

Malheureusement, je pense qu'on n'est pas prets de voir de progrès notoires dans la prise en charge et/ou le traitement des problèmes neuros à moyen terme.
Meme chez l'humain, tout ce qui a trait à la neuro reste un mystère pour bon nombre de pathologies, hélas!
Revenir en haut Aller en bas
Zero Nezumi
Ratoune pipelette
Ratoune pipelette
avatar

Féminin
Messages : 1010
Age : 27
Localisation : Nantes
Inscription : 03/10/2011

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?   Mar 27 Mar 2012, 14:44

Oui, je pense qu'on est condamné pour un moment pour les voir partir sans comprendre. Ma ratoune est aussi partie d'un problème neurologique, mais impossible de savoir ce que c'était malgré le cocktail de médicaments qu'on nous donne...
De plus, la France est en retard contrairement à d'autres pays sur les NAC. Il faut voir que hélas, beaucoup de personnes qui prennent des NAC, les laisse mourir car ils ne veulent pas payer plus cher de ce qu'ils ont pris en animalerie ou autre.
C'est bien dommage surtout pour les personnes qui aiment énormèment les rats... ce n'est pas près de s'arranger...
Revenir en haut Aller en bas
Proserpine
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 16942
Age : 54
Localisation : Pégomas dans le 06
Inscription : 06/10/2010

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?   Mar 27 Mar 2012, 15:00

J'ai le même problème sur l'une de mes rates, tu as très bien expliqué la situation avec les problèmes neuros chez le rat, impossible d'en définir précisément la cause.( à part otite flagrante ou chute causant des lésions/infections sur la colonne vertébrale).

Donc, les vétos y vont à tâton.

Ici, on a commencé avec le véto par un traitement de 15 jours cortico/antibio pour combattre une éventuelle infection ( oreilles/ colonne)

Pas ou peu d'amélioration mais rat stabilisé.( grâce au traitement ? nous ne le saurons jamais, ça peut très bien être une rémission "naturelle" d'un AVC.

Ensuite on n'a rien donné pendant une semaine pour voir si il y avait rechute ou non et voir si ça s'améliorait niveau poids car elle maigrit inéxorablement malgré l'attention pour qu'elle ne se déshydrate pas et mange suffisemment ( nourriture fortifiante semi-liquide)

Une légère rechute donc on reprend un autre traitement.

Cette fois on lui donne un anti-vertigineux à raison de 5 jours avec puis arrêt 5 jours et rebelotte, là je suis dans les 5 jours sans.

Elle a une amélioration partielle mais maigri toujours ( difficulté à tenir ses aliment et à mâcher).

L'avenir nous dira d'ici un mois si il y a réellement du mieux.

Nous n'avons pas tenté le candilat pour les risque que tu as cité, on l'utilisera en tout dernier recours.

Mais tu as raison c'est pénible de ne pouvoir rien faire d'efficace, les véto sont bien désarmés face aux problèmes neuro.
Revenir en haut Aller en bas
Quienne
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 9882
Age : 26
Localisation : 57/67
Inscription : 13/06/2011

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?   Mar 27 Mar 2012, 18:45

Effectivement... Je ne sais pas si mon Ragga souffre de problème neuro', mais mon vétérinaire a évoqué la cause d'une tumeur à l'hypophyse, cependant, pas de traitement, puisqu'on est sûr de rien et que mon rat a la forme. Il éternue tous les jours (pas d'écoulement, bonne respiration) et penche la tête depuis novembre. J'ai peur du jour où son état va se dégrader, pour le moment, il le vit bien, mais, dans 2 mois? dans 2 semaines? je sais pas ce qui peut arriver.

Comme tu dis, les IRM restent presque inaccessibles... m'enfin, que dire de plus. J'ai entendu parler du galastop pour les tumeurs hypophysaire (Bacachouette l'a testé il me semble)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?   Dim 19 Mai 2013, 20:58

C'est vraiment dommage..

Ma Pixels souffre peut-être de problèmes neurologiques.. Et j'aimerais me faire une idée, pour une IRM, les prix sont de combien en général ?
Revenir en haut Aller en bas
AmazeLee
Ratouyoune
Ratouyoune
avatar

Féminin
Messages : 531
Age : 36
Localisation : Chelles - 77
Inscription : 16/10/2010

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?   Lun 20 Mai 2013, 18:33

Li-ya a écrit:
C'est vraiment dommage..

Ma Pixels souffre peut-être de problèmes neurologiques.. Et j'aimerais me faire une idée, pour une IRM, les prix sont de combien en général ?


Les scanners en region parisienne c'est dans les 250€, et 450€ pour un IRM.

A Lyon (je les ai presque tous appelé, y'en a 6 ou 7 en France), c'est 150€ pour un IRM



Je voudrais juste ajouter que dans le cas d'une supsiscion d'un adenome hypophysaire, on peux tenter comme traitement la Cabergoline (ca ne soigne pas, mais offre du temps, entre 3 et 8 mois selon mon veto et ce que j'ai lu).
Apriori tenter le traitement à la Cabergoline ne peut pas faire de mal (je vais etre crue, mais fichu pour fichu, le rat n'a rien a perdre a tenter le traitement avant de decider de l'euthanasie). J'ai eu le cas ici avec Pepper, où la Cabergogo à fait des miracles (vraiment!), et Booh qui a présenté moins de symptomes avancés que Pepper mais que l'on traite tout de meme depuis fin Janvier. Dans le cas de Booh, les symptomes neurologique qu'elle presentait sont parti après une semaine de traitement.

La Cabergoline dans le cas d'une TP (tumeur pituitaire), c'est 0,6mg/kg de rat toutes les 72h (elle se commande via le veto à l'ecole veterinaire de Maison-Alfort: je peux donner les coordonnées directes par MP). C'est cette posologie que j'ai donné à Pepper et que je donne toujours à Booh. Mon veto m'a confirmé s'appuyer sur l'etude ci dessous.
L'etude dont ta veto a du te parler Vero est celle-ci:

Citation :
Extralabel use of cabergoline in the treatment of a pituitary adenoma in a rat (1)

Extrait

DESCRIPTION DU CAS:

Un rat mâle albinos de 650 grammes, non castré, agé 24 mois a été examiné en raison d’hypodispie (perte de la sensation de soif) durant depuis 3 semaines, une cécité apparente et un changement soudain dans le comportement

RESULTATS CLINIQUES:

Le rat était capable de se déplacer dans sa cage, mais semblait ne pas être conscient de son environnement, ne répondant pas visuellement, et semblait inhabituellement agressif. Les membres postérieurs du rat sont apparus être légèrement paralysée, et il avait des difficulté sporadiques à placer ses pattes postérieures sur une surface plane. Compte tenu de l’âge du rat, l’historique et l’examen physique, le diagnostic différentiel principal était une tumeur de l’hypophyse. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau du rat a été effectuée et a révélé une grosse masse hypophysaire, ce qui est révélateur d’une tumeur.

TRAITEMENT ET RESULTAT:

La cabergoline (0,6 mg / kg , PO, q 72 h) a été administré. Au suivi IRM 2 mois plus tard, la masse hypophysaire avait considérablement diminué de taille. Pendant 6 mois après la deuxième étude IRM, le rat a continué à recevoir la même dose de cabergoline et ne présentaient aucun signe clinique de maladie ou de comportement inhabituel. Toutefois, à 8,5 mois après le début du traitement, le rat est devenu très malade et présentaient des signes cliniques semblables à ceux initialement observés. Une troisième étude IRM a été réalisée et a révélé la croissance substantielle de la masse. Le rat a été euthanasié et une autopsie a été effectuée, un diagnostic histopathologique des adénomes hypophysaires a été faite.

PERTINANCE CLINIQUE:

Les adénomes hypophysaires sont reconnus depuis longtemps comme se retrouvant communément chez les rats âgés (> 18 mois). Les rats atteints peuvent répondre favorablement à l’administration orale de la cabergoline.

Traduit depuis: Extralabel use of cabergoline in the treatment of a pituitary adenoma in a rat (J Am Vet Med Assoc. 2011 Sep 1;239(5):656-60. doi: 10.2460/javma.239.5.656)


Je possède l'etude complète (2 pages en anglais, j'avoue n'avoir traduit que l'extrait), si vous ou vos vetos en ont besoin, c'est avec plaisir que je la partagerais (en MP), mais l'essentiel est dans l'extrait ci-dessus Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://whataratworld.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand pourra-t-on soigner les troubles neurologiques chez le rat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» oie sur le dos!!!
» Disney store
» Aidez-moi !!!
» Besion d'aidepour soigner une phalaenopsis
» soigner les orchidées
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RATS :: Les rats : questions/réponses :: Santé-