Bienvenue sur le forum rats.
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Partagez | 

 

 [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 22 Aoû 2011, 13:22

Les troubles comportementaux du rat domestique



Les rats peuvent être sujets à divers troubles du comportement. Certains sont d'origine psychologique, d'autre d'origine physiologique.
Nous allons voir ci-dessous les troubles du comportement les plus fréquents, ainsi que leurs causes possibles.

Une liste de remèdes homéopathiques et traitements doux sans ordonnance est également disponible en lien, dans la partie "Informations Complémentaires".



Liste des troubles abordés, par ordre alphabétique :

Informations complémentaires :




Dernière édition par DianeÖzdamar le Lun 24 Oct 2011, 14:56, édité 39 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:32

Agressivité :

L'agressivité chez le rat peut être liée à divers facteurs. Elle se traduit par des morsures à sang sur ses congénères ou ses maîtres, une incapacité plus ou moins prononcée à s'intégrer à un groupe et un comportement généralement très nerveux.
En voici les causes les plus fréquentes :

  • Agressivité hormonale :
      L'agressivité hormonale est une pathologie liée à un surplus d'hormones. Cette pathologie est tout à fait soignable, la castration permet de rendre au rat son comportement normal. Cliquez ici pour un article détaillé : >> l'Agressivité Hormonale << (symptômes, idées reçues, traitement).


  • Douleurs :
      Un rat en proie à une douleur peut se révéler agressif, il s'agit dans ce cas d'un mécanisme de défense. Si l'un de vos rats devient subitement agressif, assurez-vous qu'il n'ait pas mal quelque part, en vérifiant chaque partie de son corps. Une cause interne est possible, aussi la raison de cette douleur ne sera pas toujours visible. Il convient d'aller voir un vétérinaire au moindre doute, afin que votre rat puisse recevoir un traitement adapté.


  • Cécité ou troubles de l'audition :
      Un rat ayant des troubles de la vue ou de l'audition pourra être surpris lorsqu'on l'approche ou le touche sans le prévenir, et tentera parfois de se défendre en mordant.
      Les troubles de la vue sont difficiles à repérer chez le rat, celui-ci étant un animal ayant naturellement une mauvaise vue. Il peut donc très bien se déplacer en étant aveugle. Pour vous assurer que votre rat n'est pas aveugle, vous pouvez faire un test assez simple : approchez votre doigt (ou un objet type crayon) de l'œil de votre rat, en prenant garde à ne pas toucher ses vibrisses (moustaches/cils). Si le rat ne réagit pas, il y a des risques pour qu'il soit effectivement aveugle.
      N'hésitez pas à recommencer le test plusieurs fois, afin de confirmer le résultat.

      Pour ce qui est des troubles de l'audition, vous pouvez habituer vos rats à un stimulus auditif : le bruit du sachet de friandises, un claquement de doigts ou autre... Si votre rat ne réagit jamais à ces stimuli, il se peut qu'il soit sourd.

      Dans tous les cas, si votre rat présente des troubles de la vue et/ou de l'audition, assurez-vous de toujours le prévenir et de ne jamais le brusquer lorsque vous souhaitez l'approcher/le prendre dans vos mains. Il est important d'instaurer une relation de confiance avec les rats aveugles et/ou sourds, afin que le rat soit rassuré par votre présence et soit moins sur la défensive.


  • Manque de codes sociaux :
      Un rat n'ayant pas reçu de sevrage psychologique pourra se montrer inapte à la vie en groupe, agressant les autres sans raison.
      En effet, le sevrage psychologique permet au rat d'acquérir les codes sociaux nécessaires à la vie en groupe : retournements liés à la dominance, soumission, etc...
      Ces comportement sont nécessaires à l'acceptation d'un individu dans un groupe. Aussi, si vous présentez un rat n'ayant aucun code social à d'autres individus ayant correctement reçu ces codes, il se peut que le rat dépourvu de ces codes se retrouve dans l'incapacité de comprendre ce que les autres rats attendent de lui et riposte en mordant alors que les autres cherchent simplement à nouer contact / établir une hiérarchie.

      C'est pourquoi il est très important de ne pas laisser un rat vivre seul, et de permettre aux ratons de 5 semaines de poursuivre leur éducation avec des adultes du même sexe.

      Vous pouvez tenter d'inculquer certains codes à votre rat, bien que cette éducation par l'homme soit généralement bien moins efficace que celle faite par d'autres rats, et puisse être en quelque sorte "oubliée" au contact d'un rat (le rat n'interagissant alors de la sorte qu'avec l'humain) :

      • Soumission : retournez votre rat (dos vers le sol, ventre vers le plafond), placez deux doigts sur son thorax sans trop appuyer et maintenez-le dans cette position jusqu'à ce qu'il cesse de se débattre. Un rat dominant pose ses pattes avant sur le thorax d'un rat dominé, c'est ce que vous émulerez par la pression de vos doigts. Il faut que votre rat apprenne à rester dans cette position sans se débattre.

        Vous pouvez également forcer votre rat à se retourner en mimant le rituel des dominants, qui consiste à s'approcher des dominés et pousser sur leurs flancs pour les retourner (le dominant se gonfle, pousse le dominé avec son arrière-train/ses pattes arrière). Pour ce faire, poussez votre rat pour qu'il "roule" sur le dos, et maintenez-le ensuite comme indiqué plus haut.

        Ceci ne fonctionne pas toujours, mais peut aider dans certain cas à l'apaisement des rats n'ayant pas reçu correctement les codes sociaux nécessaires : ils se retrouveront moins désemparés lorsqu'un rat cherchera à les retourner (bien évidemment, un rat et un humain n'ont rien à voir, mais au moins votre rat pourra associer le fait d'être retourné à une situation sans danger).


      • Épouillages : les rats se toilettent mutuellement à plusieurs reprises chaque jour. Ce toilettage est généralement localisé sur les joues, le cou et les omoplates. Vous pouvez grattouiller votre rat à ces endroits en effectuant de très rapides et courts grattements d'ongles (sans trop appuyer !), pour simuler le contact des dents d'un autre rat.

        De même, un rat souhaitant se faire toiletter placera sa tête sous le cou d'un congénère, vous pouvez donc glisser deux ou trois doigts sous le cou de votre rat, tout en le grattouillant éventuellement de l'autre main, pour l'habituer à ce rituel de toilettage.


  • Traumatisme :
      Les rats ont une bonne mémoire, contrairement à ce qu'on peut parfois lire. Ils peuvent donc se souvenir d'un événement traumatisant de leur passé, qu'il soit lié à des rats ou à des humains. Ainsi, un rat qui aura été battu pourra par exemple éprouver de grandes difficultés à faire confiance à l'homme, et mordre pour se défendre.
      C'est également valable pour un rat qui aurait été martyrisé par ses compagnons de cage, et qui reproduirait un comportement identique une fois devenu assez grand pour riposter, ou intégré à un autre groupe.

      Ces rats ont besoin d'une remise en confiance qui peut s'avérer assez longue.
      Pour un rat ayant subi un traumatisme de la part d'êtres humains, les friandises et la douceur sont de mise. Ne brusquez jamais un tel rat, au risque de devoir tout recommencer depuis le départ. Ne cherchez pas à punir / dominer votre rat trop vite s'il fait une bêtise ou a un comportement déplacé, ceci pourrait renforcer le traumatisme. Mieux vaut attendre qu'il vous fasse confiance, pour ensuite adopter le même comportement avec lui qu'avec un rat lambda.

      Pour un rat ayant subi un traumatisme de la part d'autres rats, une séparation est nécessaire pendant un certain temps, pour que le rat ait le temps de se détendre. Il faudra ensuite procéder à des présentations en terrain neutre (comme pour une intégration classique), en privilégiant des rats très calmes et dominés.
      Vous pouvez également administrer un traitement homéopathique au rat ayant vécu ce traumatisme, tels que Nervosyl / Fleurs de Bach / Zylkène / L72 / Gelsemium Sempervirens 9CH...


  • Troubles neurologiques :
      Certains troubles neurologiques peuvent entraîner des comportements aberrants, dont l'agressivité peut faire partie.
      Il est fréquent que des épisodes d'agressivité incontrôlables de plus en plus fréquents et ne se résolvant pas par la castration s'avèrent être liés à des tumeurs cérébrales.
      Ceux-ci peuvent également être liés à un avc, des crises d'épilepsie, infection ayant atteint la zone cérébrale, etc... selon la zone du cerveau qui est touchée.

      N'hésitez pas à aller consulter votre vétérinaire au moindre doute, des traitements palliatifs existent, qui peuvent soulager le quotidien des rats, si la cause de son agressivité est irréversible. Un traitement adapté pourra également être donné si la cause est infectieuse.


  • Adolescence :
      La crise d'adolescence chez le rat survient aux alentours de ses 6 mois. Elle peut se déclarer plus tôt (vers 4 à 5 mois), ou plus tard (vers 8 ou 9 mois), et se caractérise par une tendance à "tester" les autres rats et humains, chercher à prendre la dominance du groupe, avec une augmentation du marquage urinaire.
      Le rat peut harceler ses congénères, tenter de les monter, leur courir après sans répit, chercher à les retourner, hurler pour un rien et pincer ses maîtres.
      Des petites morsures sont fréquentes, en revanche en cas de grosse morsure, frottements, affrontements très violents, il peut s'agir d'agressivité hormonale (voir plus haut).


  • Rat solitaire :
      Les rats solitaires sont rares, mais existent néanmoins. Ces rats sont généralement très violents envers leurs congénères et ne peuvent en aucun cas cohabiter avec eux, malgré une castration ou stérilisation remontant à plusieurs semaines/mois et des présentations effectuées dans les règles.
      Ce sont des rats qui présentent généralement une tendance à s'isoler depuis leur plus jeune âge, un désintérêt pour les autres rats voire un refus total de contact de leurs congénères.

      Si aucune méthode d'intégration n'a été efficace, et que la castration/stérilisation n'a rien changé au comportement de tels rats, les faire vivre seuls est la seule alternative.
      Ils nécessiteront alors beaucoup d'attention de la part de leurs maîtres, devront être sortis le plus longtemps possible chaque jour et auront besoin de beaucoup de contact humain, n'ayant pas de contact d'autres rats.

      Attention ! Un rat agressif hormonal n'est PAS un rat solitaire : c'est un rat qui souffre d'un excès d'hormones. Aussi, faire vivre un rat agressif hormonal sous le couvert d'un "comportement solitaire" est une mauvaise idée : votre rat sera malheureux, alors qu'il pourrait parfaitement réintégrer un groupe une fois castré et soulagé de son surplus d'hormones.







Dernière édition par DianeÖzdamar le Jeu 06 Oct 2011, 12:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:34

Anorexie :

Même si elle n'est pas fréquente, l'anorexie est néanmoins possible chez le rat. En voici les causes principales :

  • Malocclusion dentaire :
      La malocclusion dentaire est une malposition des dents entraînant des troubles alimentaires. Voir ici pour un article expliquant en détail comment soigner un rat atteint de malocclusion dentaire : >> La Malocclusion Dentaire <<


  • Stress :
      Un rat particulièrement stressé pourra avoir des difficultés à s'alimenter, et maigrir fortement. Assurez-vous que ce rat ait une cachette où il puisse se sentir en sécurité, que sa cage soit placée dans un lieu calme avec une luminosité réduite et qu'aucun autre animal ne puisse tourner autour de sa cage au risque de le stresser.
      Privilégiez des aliments appétents (blédine, petits pots pour bébés) pour lui ouvrir l'appétit, vous pourrez également lui donner un traitement homéopathique contre l'anxiété.


  • Solitude / ennui :
      Un rat insuffisamment stimulé (pas de contact avec ses congénères) ou ayant vécu un événement difficile tel que la perte d'un congénère dont il était très proche pourra développer des troubles alimentaires.
      Si ce rat vit seul, il est important de lui prendre un congénère, voire deux, du même sexe. Pensez à respecter les phases de quarantaine, présentations et intégration ! >> Quarantaine, présentations, intégration <<


  • Soucis de santé :
      Il se peut que votre rat souffre, ce qui l'empêche de s'alimenter correctement. La liste des pathologies pouvant induire des troubles de l'alimentation est longue, voici les plus fréquentes :
      - abcès dentaire/buccal,
      - tumeurs (tumeur faciale, intestinale, etc...),
      - troubles respiratoires sévères,
      - avc occasionnant la perte de l'usage des pattes avant et une perte de motricité générale,
      - troubles gastriques sévères,
      - diabète, entrainant un amaigrissement progressif...

      Il convient d'amener votre rat chez le vétérinaire au moindre doute, pour que celui-ci puisse recevoir un traitement adapté. N'attendez pas : une dénutrition sévère pourrait entraîner sa mort !


  • Vieillesse :
      Un vieux rat a des besoins énergétiques moins élevés qu'un jeune rat. Il est fréquent qu'un vieux rat mange donc légèrement moins qu'un plus jeune.
      De plus, une parésie peut entraîner une difficulté à accéder à la gamelle. La parésie entraîne également généralement une forte fonte musculaire, qui pourra faire penser à de l'anorexie : même si ce n'est pas le cas, c'est à surveiller. N'hésitez pas à donner des gamelles d'aliments mous et appétents à votre vieux rat, pour faciliter sa prise d'aliments.

      Il est à noter qu'un vieux rat peut avoir du mal à user ses dents, vérifiez donc qu'elles ne soient pas trop longues, et coupez-les au besoin (voir article sur >> La Malocclusion Dentaire << ).


  • Troubles hormonaux :
      Un rat en proie à un surplus d'hormones (agressivité hormonale) peut être extrêmement stressé et développer des troubles alimentaires. Cliquez ici pour un article détaillé : >> l'Agressivité Hormonale << (symptômes, idées reçues, traitement).






Dernière édition par DianeÖzdamar le Jeu 06 Oct 2011, 12:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:35

Anxiété / timidité excessive :

Les rats sont des animaux d'un naturel craintif malgré leur curiosité. Ils peuvent parfois très mal vivre certaines situations, et éprouver un stress intense. Voici quelques causes courantes pouvant occasionner une forte anxiété chez le rat :


  • Manque de codes sociaux :
      Un rat n'ayant pas reçu de sevrage psychologique pourra être très anxieux face à un groupe de rats ou un autre rat. N'ayant pas les mêmes codes sociaux que ses congénères, il se peut qu'il ne comprenne pas leur façon de communiquer, et soit très tendu en raison de cette incompréhension.
      Privilégiez les présentations avec des rats neutres voire dominés, afin de mettre le rat stressé en confiance. Les présentations doivent s'étaler dans le temps, afin que le rat ait le temps d'intégrer certains codes sociaux, ne brûlez pas les étapes !


  • Traumatisme :
      Un rat ayant vécu un important traumatisme peut paniquer face à certaines situations, il vous faudra donc vous armer de patience pour le rassurer et le remettre en confiance.
      Confrontez-le progressivement à la situation stressante en lui donnant toujours une marge de recul pour se réfugier s'il panique trop, et récompensez-le avec force friandises.

      Par exemple, si votre rat a une peur panique des boîtes de transport, vous pouvez mettre un peu de miel ou sirop sur la boîte (ouverte) pour qu'il s'en approche, mettre des friandises à l'intérieur, etc... en laissant la boîte sur son lieu de sortie. Au fur et à mesure, il finira par s'enhardir jusqu'à aller à l'intérieur, vous pourrez alors refermer la boîte et la soulever pour faire le tour de la pièce, reposer la boîte au sol, la rouvrir et laisser le rat en sortir en le récompensant.
      Il finira alors par être assez en confiance pour de plus longs trajets.


      Si cette peur est liée à un traumatisme vécu dans une troupe de rats, laissez votre rat seul au calme pendant quelques jours, puis retentez des présentations en terrain totalement neutre avec des rats très calmes, et de façon progressive.
      Ne forcez jamais le contact si vous constatez que votre rat panique, ceci pourrait faire empirer le traumatisme. Mieux vaut faire plusieurs séances très courtes et peu stressantes qu'une longue séance stresssante.


  • Troubles hormonaux :
      Un excès d'hormones entraîne souvent une grande anxiété en plus de l'agressivité. Cliquez ici pour un article détaillé : >> l'Agressivité Hormonale << (symptômes, idées reçues, traitement).


  • Cécité / mauvaise vue / troubles de l'audition :
      Un rat ayant du mal à se repérer dans son environnement pourra se montrer très anxieux et paniquer pour un rien. Il faudra donc que vous vous adaptiez à votre rat : ne changez pas trop souvent la disposition de sa cage, permettez-lui de se construire des repères stables.
      Prévenez-le avant de le toucher (par la voix s'il est aveugle, par la vue s'il est sourd, ou donnez-lui une friandise s'il a à la fois des troubles de la vue et de l'audition : l'odorat est un sens que les rats exploitent beaucoup), évitez de le surprendre, afin qu'un climat de confiance puisse s'instaurer.


  • Solitude / manque de repères :
      La solitude et l'ennui peuvent entraîner de graves troubles comportementaux, très variés, dont l'anxiété fait partie.
      Si votre rat vit seul, pensez à lui prendre au moins un congénère du même sexe. Pensez également à respecter les phases de quarantaine, présentations et intégration ! >> Quarantaine, présentations, intégration <<

      Un manque de repères lié à des changements constants d'environnement peuvent également être en cause : veillez à fournir quelques repères stables à votre rat (la présence d'un congénère avant tout, mais aussi des éléments-clés de la cage et du lieu de sortie qu'il retrouvera à chaque fois -accessoires divers-, des sorties à heures fixes si possible, etc...).






Dernière édition par DianeÖzdamar le Jeu 06 Oct 2011, 13:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:36

Apathie :

Le rat apathique ne se déplace que très peu ou très difficilement, il semble avoir perdu goût à la vie, a du mal à s'alimenter et reste prostré dans un coin de sa cage.
Il semble ne plus avoir envie de rien. Ceci peut dénoter de divers problèmes, les plus fréquents sont listés ci-dessous.


  • Soucis de santé :
      Un rat malade pourra se montrer apathique, refusant le contact et s'isolant dans un coin sans bouger. L'apathie est généralement mauvais signe, il est donc important d'aller voir un vétérinaire sans tarder.

      Vérifiez que votre rat n'est pas déshydraté, ni en hypothermie.
      Pour savoir si votre rat est sévèrement déshydraté, pincez légèrement sa peau au niveau des épaules : si elle revient rapidement en place, tout est normal à priori. Si elle met du temps à revenir en place, votre rat est très certainement déshydraté. Donnez-lui alors des fruits et légumes frais gorgés d'eau, rajoutez du miel/sirop dans l'eau de son biberon pour le faire boire, et donnez lui des aliments riches en eau.
      Si vous le pouvez, allez rapidement chez un vétérinaire : celui-ci pourra injecter du sérum physiologique à votre rat pour le réhydrater efficacement (injections sous-cutanées).

      En cas d'hypothermie, vous pouvez placer une bouillotte à côté de votre rat (bouteille en verre remplie d'eau chaude et enroulée dans une serviette, par exemple).

      Il s'agit là de solutions de secours en attendant de pouvoir obtenir un rendez-vous chez un vétérinaire. Dans tous les cas, n'attendez pas ! Il est nécessaire d'aller voir un vétérinaire au plus vite afin que votre rat puisse être pris en charge et soigné comme il se doit.
      Les causes peuvent être multiples (origine infectieuse, tumorale ou neurologique...).


  • Dépression / solitude / ennui :
      Un rat déprimé pourra refuser de bouger et se montrer totalement apathique. Cela peut être lié à un événement difficile ou bien à la solitude et l'ennui.
      Dans le premier cas, il faut aider le rat à passer ce cap en le stimulant par le jeu, les friandises, sorties, etc...
      Dans le second cas, il convient d'adopter au minimum un rat du même sexe et de procéder à des présentations et intégrations en règle. Si le rat a déjà des congénères mais que ces derniers sont âgés et inactifs tandis que lui est jeune et a besoin de jouer, adoptez si possible un autre rat de son âge pour qu'il puisse avoir un compagnon de jeux.

      Voici un article expliquant en détail les méthodes d'intégration : >> Quarantaine, présentations, intégration <<


  • Vieillesse :
      Un vieux rat a tendance à beaucoup dormir et être moins actif qu'un jeune rat. Veillez à ce que sa santé ne se dégrade pas, stimulez-le par le jeu, les sorties, friandises et le contact quotidien. La simple baisse d'activité liée à la vieillesse peut être prise pour de l'apathie, vérifiez donc quelle est la cause de cette baisse de tonus.
      Si vous avez un doute concernant l'origine de ce changement de comportement, n'hésitez pas à amener votre rat chez un vétérinaire.






Dernière édition par DianeÖzdamar le Jeu 06 Oct 2011, 13:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:39

Automutilation :

L'automutilation, bien que peu fréquente chez le rat, peut être pratiquée dans certains cas extrêmes. Elle se manifeste généralement soit par des morsures à sang au niveau des membres (rat s'arrachant les griffes ou se rongeant les pattes), soit par du grattage à sang sur le corps, et peut aller jusqu'à des cas de mutilation extrême dans lesquels le rat peut s'amputer d'un membre/se ronger la queue, ou bien se jeter frénétiquement sur les parois de sa cage au point de se blesser.

  • Traumatisme :
      Un rat traumatisé peut développer divers troubles psychologiques liés au stress découlant du traumatisme. Ainsi, un événement particulièrement stressant pourra entraîner un grattage à sang en plus d'éventuels autres problèmes comportementaux.
      Avant toute chose, vérifiez que la mutilation ne soit pas liée à une cause environnementale (allergie) ou à un souci de santé. Si ce n'est pas le cas, essayez de déterminer quel événement est à l'origine de ce changement de comportement


  • Troubles hormonaux :
      L'automutilation peut être induite par un surplus d'hormones, dans le cas d'une agressivité hormonale. Cliquez ici pour un article détaillé : >> l'Agressivité Hormonale << (symptômes, idées reçues, traitement).


  • Solitude / ennui :
      Un rat qui s'ennuie peut développer une multitude de troubles comportementaux dont l'automutilation peut faire partie. Le grattage à sang est relativement fréquent.
      Assurez-vous que ce grattage ne soit pas d'origine parasitaire/allergique ou autre.
      Si votre rat vit seul, pensez à lui prendre au moins un congénère du même sexe. Pensez également à respecter les phases de quarantaine, présentations et intégration ! >> Quarantaine, présentations, intégration <<


  • Troubles neurologiques :
      Une tumeur cérébrale ou autre atteinte neurologique (avc, épilepsie...) peut être responsable de comportements aberrants de la part du rat. Ainsi, si votre rat présente des "épisodes de folie" de plus en plus fréquents où il ne semble plus se contrôler et arrive à se faire mal, une cause neurologique peut être suspectée.
      Dans certains cas, les rats peuvent aller jusqu'à se jeter frénétiquement sur les parois de leur cage au point de se blesser gravement. N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire au moindre doute.
      De même, un rat ayant perdu ses sensations au niveau d'un membre ou de la queue lors d'une atteinte neurologique pourra dans certains cas exceptionnels attaquer ce corps qu'il peut considérer comme "étranger". Ceci est toutefois relativement rare, comparé aux autres causes d'automutilation.


  • Soucis de santé :
    Un rat malade, allergique ou couvert de parasites (même invisibles) pourra se gratter à sang, au point de se faire de graves blessures. Une violente douleur peut également être en cause dans un tel comportement, le rat pouvant aller jusqu'à s'amputer d'un membre/ronger sa queue. Dans tous les cas, il convient d'aller voir un vétérinaire au plus vite, et notamment en cas de suspicion d'une violente douleur.

    Parmi les causes les plus fréquentes de grattage à sang, on retrouve :

      Allergie : une allergie peut provoquer des démangeaisons très vives entraînant un grattage à sang. Les principales causes d'allergie chez le rat sont la litière (supprimez-la et n'utilisez que du papier essuie-tout blanc pendant quelques jours pour voir si ça a un effet sur les démangeaisons), la lessive employée pour laver leurs accessoires en tissu, les produits d'entretien employés pour nettoyer leur cage et accessoires (pensez à bien rincer !) ainsi que l'alimentation dont ils bénéficient.


      Parasitose : les dermatites (inflammations de la peau entraînant de fortes démangeaisons) peuvent être induites par un parasite ou un champignon (mycoses).

      Parmi les parasites les plus fréquents, on trouve les acariens (notamment l'acarien responsable de la gale sarcoptique, nommé sarcopte), les poux et les puces. Les vers intestinaux peuvent également être à l'origine de démangeaisons (rejet de toxines, réactions allergiques).
      Vous pouvez traiter vos rats à l'aide d'un antiparasitaire pour chaton ou chat à base de sélamectine. Le plus connu est le Stronghold. Le dosage des pipettes Chat et Chaton est identique, seule la contenance change.
      En cas d'infestation, vous pouvez appliquer une goutte entre les omoplates pour 100g de rat, à savoir 3 gouttes pour un rat de 300g par exemple. L'application est à renouveler une fois au bout de 15 jours.
      En prévention, une seule goutte par rat suffit, à renouveler également une fois au bout de 15 jours.


      La teigne est la mycose que l'on retrouve le plus souvent chez le rat.
      Elle se manifeste par l'apparition de zones dépilées circulaires dans le pelage de l'animal (techniquement, ça fait des "trous de poils" avec des bords relativement nets). Elle est difficile à éradiquer, tous les rats et autres animaux de la maison doivent être traités en prévention, même s'ils semblent sains.
      La teigne n'occasionne pas toujours de démangeaisons, mais dans certains cas le rat se grattera, pourra se blesser et entraîner une surinfection à l'origine de grattements de plus en plus violents.

      Elle se soigne par des bains d'énilconazole à renouveler tous les trois à quatre jours pendant un mois environ.
      L'environnement doit également être traité afin de supprimer les spores. Veillez à bien laver tous les tissus ayant été en contact avec vos animaux, vous pouvez également vaporiser des huiles essentielles antifongiques (HE d'arbre à thé par exemple) sur les zones impossibles à laver.
      La cage doit être désinfectée. En cas de teigne sévère, vous pourrez la laver avec une solution d'énilconazole deux fois plus concentrée que celle utilisée pour vos rats, en prenant garde à bien la rincer par la suite.


      Infection : une surinfection cutanée suite à une blessure/opération/dermatite peut entraîner de violentes démangeaisons. Il peut alors être nécessaire d'administrer un antibiotique au rat atteint. Au moindre doute, n'hésitez pas à amener votre rat malade chez un vétérinaire, afin qu'il puisse recevoir un traitement adapté.


  • Alimentation non adaptée :
    Comme dit précédemment, une allergie alimentaire peut être en cause, mais une alimentation non adaptée (trop riche/grasse) pourra également être à l'origine de grattages à sang.
    En effet, une alimentation trop riche peut entraîner une surproduction de sébum occasionnant de fortes démangeaisons. Il est dans ce cas impératif de rééquilibrer l'alimentation de vos rats.

    Pour rappel, voici les taux moyens recommandés pour l'alimentation des rats :
    • entre 2,5% et 4% de matières grasses et entre 13 et 15% de protéines pour des rats adultes (plus de 4 / 5 mois)
    • entre 5 et 6% de matières grasses et entre 16 et 20% de protéines pour des rats en croissance (de 5 semaines à 4 / 5 mois)

    Si vous pensez que les démangeaisons de vos rats proviennent d'une alimentation non adaptée / d'un excès de sébum, vous pouvez, en plus du rééquilibrage de leur alimentation, les laver avec un shampooing dermatologique rééquilibrant spécialement conçu pour les rongeurs (un autre shampooing pourrait avoir l'effet inverse, et augmenter la production de sébum).






Dernière édition par Diane le Ven 06 Jan 2012, 18:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:44

Dépression :

La dépression est une pathologie entraînant souvent une apathie, une éventuelle irritabilité et des comportements alimentaires parfois aberrants (polyphagie ou, à l'inverse, anorexie).

  • Solitude / ennui :
      Un rat qui s'ennuie (notamment un rat qui vit seul) peut très rapidement tomber en dépression. Même si cette dépression n'est pas toujours visible, notamment lorsque vous êtes présent pour vous occuper de votre rat, il se peut qu'il soit en dépression et fasse montre d'une hyperdépendance affective lorsque vous vous occupez de lui (cette hyperdépendance masquant du coup les symptômes de la dépression).
      Surveillez votre rat lorsqu'il ne peut pas vous voir : il est très probable qu'il sera en train de dormir, allongé dans un coin, semblant désintéressé de tout.

      Il est très important pour un rat d'avoir au moins un congénère du même sexe, pensez donc à lui prendre un compagnon pour qu'il se sente mieux et puisse avoir une vie normale. Pensez également à respecter les phases de quarantaine, présentations et intégration ! >> Quarantaine, présentations, intégration <<


  • Traumatisme :
      Un rat peut tomber en dépression suite à un important traumatisme : perte d'un congénère dont il était très proche, perte de l'usage d'un de ses membres ou d'une de ses fonctions sensorielles, changement de lieu de vie, abandon, etc...
      Il est important de comprendre la cause de ce changement d'humeur pour pouvoir soigner votre rat. N'hésitez pas à le stimuler, à lui offrir des friandises, sorties très fréquentes, à essayer de le faire jouer. Lui prendre un ou plusieurs copains du même sexe est aussi une solution qui peut aider un rat en dépression à se sentir mieux.
      Vous pouvez également mettre votre rat déprimé sous traitement homéopathique afin de l'aider à guérir.






Dernière édition par DianeÖzdamar le Mer 05 Oct 2011, 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:47

Polyphagie et potomanie :

La polyphagie est une tendance à consommer des aliments en excès, sans ressentir la satiété consécutive à un repas. La potomanie se caractérise par un besoin de boire en excès (le symptôme de soif intense étant nommé polydipsie).

  • Solitude / ennui :
      Un rat qui s'ennuie pourra développer de graves troubles alimentaires, qu'il s'agisse d'anorexie ou à l'inverse, de polyphagie. Si votre rat vit seul, pensez à lui prendre au moins un congénère du même sexe. Pensez également à respecter les phases de quarantaine, présentations et intégration ! >> Quarantaine, présentations, intégration <<


  • Troubles métaboliques :
      La potomanie ainsi que la polyphagie sont des symptômes fréquemment associés au diabète. Ce dernier se manifeste souvent par une forte surcharge pondérale de départ (obésité morbide) qui, sans raison aucune ni changement d'alimentation va virer à l'amaigrissement progressif. La polyurie (excès d'urine) est l'un des symptômes majeurs.
      Le rat peut sembler fatigué.

      Il est très important de consulter votre vétérinaire en cas de suspicion de diabète, afin que votre rat puisse recevoir un traitement adapté, et afin de réadapter son régime alimentaire.
      Plus de détails sur le diabète chez le rat ici : >> Diabète - article Ratoupédia <<


  • Dominance :
      Le dominant de la troupe a généralement accès à la gamelle en premier. Il pourra se nourrir de façon compulsive et être plus gros que ses congénères, privilégiez donc une alimentation ne pouvant pas être triée (bouchons de labo adaptés, type Harlan Telkad Global 2014, Mazuri RM1, Oxbow Regal Rat, Supreme Selective Science... par exemple), et préférez les friandises fraîches et légères telles qu'un morceau de fruit ou légume au lieu des habituels drops et autres friandises trop riches.


  • Traumatisme :
      Dans certains cas, un rat ayant été privé de nourriture dans sa vie pourra développer de graves troubles alimentaires, ayant une tendance compulsive à se nourrir au point de s'en rendre malade. Il vous faudra alors rationner votre rat, surveiller sa prise quotidienne d'aliments. L'idéal est de pouvoir fractionner les repas pour les répartir tout au long de la journée (toutes les 3 à 4h environ).
      Certains rats pourront apprendre à se contrôler, d'autres nécessiteront une alimentation rationnée tout au long de leur vie.






Dernière édition par Diane le Ven 22 Juin 2012, 19:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:48

Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOCs) :

Votre rat passe sa journée à ranger sa cage ? Il essaie de ranger sa queue, lui court après, est effrayé par ses propres mouvements, ronge les barreaux sans cesse, se jette contre les parois de sa cage ? Tout ceci fait partie des TOCs les plus fréquemment observés chez les rats.
Leurs origines sont diverses :

  • Troubles neurologiques :
      Les tumeurs cérébrales, entre autres, peuvent entraîner des TOCs de plus en plus fréquents. Elles ne sont hélas pas rares chez les rats âgés, et peuvent être à l'origine de changements de comportement très soudains. Aussi, si vous constatez que votre rat semble "perdre la tête" par moments et adopte des attitudes anormales, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire.
      Un avc peut également déclencher des TOCs.


  • Traumatisme :
      Un rat ayant vécu un fort traumatisme pourra développer des TOCs liés au stress, ou bien au besoin de se forger des repères. Un abandon, un chamboulement de hiérarchie particulièrement difficile, la perte d'un congénère, l'arrivée d'un nouvel animal, etc... peuvent déclencher une série de comportements anormaux.
      Il est important de chercher à découvrir la cause du traumatisme pour y remédier. Les traitements homéopathiques peuvent être utiles et efficaces dans ce genre de cas.
      Une remise en confiance est très souvent nécessaire, la douceur est donc de mise.


  • Solitude / ennui :
      L'ennui et la solitude sont souvent facteurs de troubles comportementaux, et les TOCs divers et variés peuvent en faire partie.
      Le rat peut développer divers troubles obsessionnels compulsifs ainsi qu'un hyperattachement à l'être humain, qui peut engendrer de réelles crises de panique si son maître s'éloigne trop longtemps, avec une tendance à se jeter sur les barreaux et parois de sa cage, à tout ronger, etc...

      Il est très important pour un rat d'avoir au moins un congénère du même sexe, pensez donc à lui prendre un compagnon pour qu'il se sente mieux et puisse avoir une vie normale. Pensez également à respecter les phases de quarantaine, présentations et intégration ! >> Quarantaine, présentations, intégration <<


  • Vieillesse (sénilité) :
      La sénilité est accompagnée, entre autres, d'une dégénérescence des fonctions motrices et cérébrales du corps. Ceci peut être à l'origine de l'apparition de TOCs, le rat "perdant la tête" et adoptant des comportements anormaux. Veillez à ce que votre rat puisse se déplacer, s'alimenter et s'abreuver correctement, et à ce que ces TOCs ne deviennent pas trop handicapants ou dangereux pour sa propre santé. Il n'y a malheureusement pas grand-chose à faire dans ce genre de cas, mais des traitements palliatifs existent, qui peuvent apaiser votre rat et le soulager au quotidien.






Dernière édition par DianeÖzdamar le Mer 05 Oct 2011, 18:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 18:50

Trichophagie :

La trichophagie (littéralement "manger ses poils" - le rat s'épile) peut rentrer soit dans la catégorie des troubles obsessionnels compulsifs, soit dans la catégorie des symptômes d'une pathologie physique (parasitose, entre autres).
Elle est fréquemment caractérisée par des zones dépilées au niveau des pattes avant, de la base de la queue, du ventre, et des cuisses.

En voici les causes les plus fréquentes :

  • Solitude / ennui :
      Un rat pourra s'épiler par ennui, sans forcément présenter d'autre symptôme, bien que ceux-ci puissent être variés. Assurez-vous que votre rat ne soit pas malade et n'ait pas de parasite.

      Il est très important pour un rat d'avoir au moins un congénère du même sexe, pensez donc à lui prendre un compagnon pour qu'il se sente mieux s'il vit seul, et puisse avoir une vie normale. Pensez également à respecter les phases de quarantaine, présentations et intégration ! >> Quarantaine, présentations, intégration <<


  • Anxiété :
      L'anxiété peut être à l'origine de divers TOCs, la trichophagie étant l'un des plus fréquemment développés. Assurez vous que votre rat ait un environnement sain, sans danger et confortable, dans lequel il lui est possible de se cacher.
      Tâchez de déterminer la cause de cette anxiété pour l'éliminer. Vous pouvez si besoin aider votre rat à se détendre en lui administrant un traitement homéopathique ou traitement léger, voir ici : >> liste des traitements doux et homéopathiques contre l'anxiété <<


  • Parasitose :
      Les démangeaisons et la douleur provoqués par une parasitose (interne ou externe) peuvent pousser le rat à s'épiler.
      Il se peut également qu'une mycose telle que la teigne occasionne l'apparition de zones dépilées, il est donc important de consulter un vétérinaire au moindre doute.
      Un traitement anti-parasitaire à base de sélamectine (Stronghold chat ou chaton, par exemple) est de rigueur, s'il s'agit d'une parasitose interne liée à des poux/acariens, ou d'une parasitose interne liée à certains types de vers intestinaux.
      La posologie est d'une goutte pour 100g de rat lors d'une infestation avancée (3 gouttes pour un rat de 300g par exemple), à déposer entre les omoplates. L'application est à renouveler une fois au bout de 15 jours. Si l'infestation est légère, ou que le traitement est effectué "en prévention", une seule goutte peut suffire.


  • Troubles hormonaux :






Dernière édition par DianeÖzdamar le Mer 05 Oct 2011, 18:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 32
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   Lun 03 Oct 2011, 19:02

Traitements pouvant aider à l'apaisement de ces rats :

Ces traitements sont des remèdes homéopathiques, ou bien des traitements doux disponibles sans ordonnance. Ils peuvent aider les rats anxieux à se calmer mais ne conviennent pas dans tous les cas, et sont seulement donnés à titre indicatif. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation vétérinaire, et ne servent généralement que d'aide pour les cas les moins graves.

  • Nervosyl : médicament homéopathique utilisé contre l'hypernervosité. Peut convenir pour un animal très stressé, anxieux ou même agressif, dans certains cas,

  • Fleurs de Bach : voir ici pour un article détaillé sur les différents élixirs, leurs effets et leur mode d'administration : >> Fleurs de Bach, remèdes homéopathiques et autres <<,

  • Zylkène : supplément nutritionnel antistress pour animaux, à base d'alpha-casozépine, adapté pour des animaux très stressés, anxieux voire agressifs dans certains cas,

  • Gelsemium Sempervirens 7CH ou 9CH : granulés homéopathiques adaptés en cas d'anxiété, choc affectif, agressivité et troubles neurologiques légers,

  • L72 : solution homéopathique utlisée contre l'hyperexcitabilité et la nervosité, ainsi que pour les troubles du sommeil.





Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique   

Revenir en haut Aller en bas
 

[COMPORTEMENT] Troubles comportementaux du rat domestique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Comportement étrange : il dort dans ses toilettes !
» Trouble de comportement
» récompense : caresses ou croquettes?
» Les troubles comportementaux de Piwi : true story
» Troubles comportementaux du chien âgé : La Dépression d’ Involution ou l’Alzheimer du chien
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RATS :: Les rats : questions/réponses :: Articles sur les rats-