Bienvenue sur le forum rats.
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Partagez | 

 

 Réflexions autour des deux portées de demis sauvages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Limë
Mythe ratounesque
Mythe ratounesque
avatar

Féminin
Messages : 7728
Age : 34
Localisation : 56
Inscription : 07/08/2008

Dans le monde du rat : La Tarte Au Citron (DTC)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 00:07

En même temps plus on dilue pour éliminer le coté caractere stressé et plus on va perdre ce qui est donné par le sauvage, "santé" y compris.

d'ou le fait de travailler en meme temps santé et caractere difficilement.


La les deux mamans étaient cool et pourtant hein.... Donc oui la maman joue, mais au final la génétique également au vu des retours.

Le souci principal est que la c'est croisé sans selection donc effectivement le peu (si y'en a ) que le sauvage aurait pu apporter risque d'etre noyé dans le reste du domestique lambda. Et en même temps quand on voit ce que dit Pinky, au final c'est ce qu'on pensait améliorer qui est ressortit le plus....

Bref avec le recul et tout ce qu'on a pu lire, je crois que la il serait bon de pas les reproduire mais juste d'observer, prendre des notes. Ca arrivera surement de nouveau, et la peut etre il sera temps de repro des males, forts du recul qu'on a pu avoir avec ces deux portées.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.tartaucitron.fr
Dame-Fée
Ratoune curieuse
Ratoune curieuse
avatar

Féminin
Messages : 758
Age : 28
Localisation : Nantes
Inscription : 14/06/2010


MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 00:23

Noyé oui et non, c'est comme dire que reproduire deux rats domestiques en bonne santé ne sert pas à grand chose parce qu'on a peu de recul sur la mère. Il y a toujours le risque de "noyer" une lignée, pourtant petit à petit les choses avancent. Du sauvage permettrait de faire avancer un peu plus vite, le caractère pourra être travaillé un peu plus tard (à l'exception du stress qui influe sur la santé).

Mais c'est vrai que question santé ce n'est pas vraiment l'idéal qu'on attendait :S

Après deux ans de notes on pourra se faire une meilleure idée sur la question, et ça servira si l'occasion de portées semi sauvages en pleine forme se représente ^^
Revenir en haut Aller en bas
mamute
Reine des ratounes
Reine des ratounes
avatar

Masculin
Messages : 6339
Age : 40
Localisation : Tours (37) - Bourges (18)
Inscription : 15/12/2008

Dans le monde du rat : Raterie Rats Du Berry - RDB

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 00:33

quand tu dis comment avoir des sauvages? moi je te réponds que je peux en avoir des colonies complètes... je suis a la campagne dans une région agricole, les rats font énormement de dégats et sont tués par les agriculteurs... donc en sauver d'une mort atroce (ben oui l'agriculteur appelle pas le véto pour l'euthanasier...) c'est possible... donc trouver du sauvage c'est simple sans se dire que l'on va simplement aller le capturer dans la nature.. (mais l'enlever des griffes du vilain paysan qui lui veut du mal) après la repro c'est complètement autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratsduberry.fr
Dame-Fée
Ratoune curieuse
Ratoune curieuse
avatar

Féminin
Messages : 758
Age : 28
Localisation : Nantes
Inscription : 14/06/2010


MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 00:41

Moui, tu peux l'enlever et le relâcher aussi :p Et comme tu dis, la reproduction c'est autre chose, mettre en cage un adulte ne serait ce que pour le temps de la saillie ça me parait carrément infaisable (dixit une fille de la campagne qui a essayé de soigner toutes sortes de petites bêtes dans sa jeunesse).
Revenir en haut Aller en bas
mamute
Reine des ratounes
Reine des ratounes
avatar

Masculin
Messages : 6339
Age : 40
Localisation : Tours (37) - Bourges (18)
Inscription : 15/12/2008

Dans le monde du rat : Raterie Rats Du Berry - RDB

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 00:46

de toute façon, il est hors de question de garder a vie un rat sauvage adulte en cage...
comme j'ai dit, la repro c'est une autre histoire...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratsduberry.fr
Dame-Fée
Ratoune curieuse
Ratoune curieuse
avatar

Féminin
Messages : 758
Age : 28
Localisation : Nantes
Inscription : 14/06/2010


MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 00:50

C'est quand même le but de ce sujet =)
Sans le garder à vie en cage, les quelques animaux sauvages qui sont passés chez moi ce sont laissés mourir en 2-3 jours maxi. Pourtant ils étaient au calme avec ce qu'il leur fallait, il faut croire que c'est l'instinct.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Petit_ange
Joe
Joe
avatar

Féminin
Messages : 54005
Age : 32
Localisation : 78820
Inscription : 07/11/2008

Dans le monde du rat : PARatSite (PAZ)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 01:04

@Dame-Fée a écrit:
Pour ce qui est de la régression au niveau du caractère, je pense que ça ne durera pas. Chez des semis sauvages elle est flagrante, parce qu'il y a un parent direct sauvage. Dilué en "quart de sauvage" le raton tiendra plus du domestique, surtout si vous faites reproduire le semi sauvage le plus zen avec une femelle domestique au caractère en or. Quand bien même le caractère des descendants serait altéré, les progrès en santé en vallent la chandelle (à moins que les ratons soient vraiment stressés). Perso je préfère un rat ingrat en bonne santé plutôt qu'un amour malade et qui souffre (c'est du vécu).

C'est ce qu'on pensait avant la reproduction avec Grillotte, que le caractère serait compensé par le sang domestique.

J'ai changé d'avis en voyant les retours sur les demis sauvages, ils n'ont pas "la moitié" du caractère d'un sauvage et la moitié d'un domestique, ils ont beaucoup plus du sauvage.
Du coup, je ne suis pas si persuadée que ça qu'on puisse le rattraper rapidement, ce trait de caractère.

Quant à la santé, on en a déjà parlé : personne ne sait nous dire si oui ou non le sauvage apporte du plus sur la santé. On a supposé, on a voulu tenter, ça n'a pas marché. Maintenant on constate sur des portées non voulues, mais bon, pour le moment, je vois nettement plus de "négatifs" que de "positifs", contrairement à ce à quoi je m'attendais.


Et puis pour ce qui est de "diluer" au point d'en perdre le sauvage, dans ce cas là, pourquoi partir du sauvage et pas de lignées qu'on connait déjà ?

_________________
Ar peoc’h skeiñ hoc’h anaon, hoc’h kelanoù ehanaher dindan douar, selloutont hoc’h denelezh sevelout c’hwi. 

Retrouvez PARatSite sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paratsite.fr
Pinky
Ratoune curieuse
Ratoune curieuse
avatar

Féminin
Messages : 712
Age : 35
Localisation : sud ouest
Inscription : 25/06/2008

Dans le monde du rat : Le Manoir des Toupoutoux (TPX)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 01:49

Donc pour infos sur la portée dont je vous parlais :

Ptite fée la maman, a été trouvé dans un bosquet et confié à l'asso. Une quinzaine de jours plus tard, elle a mis bas dans sa FA de 8 petits, 5 mâles (NacMacFeegle, Fadet, Puck, Pixie, Lupin) et 3 femelles (Glésine, Ondine et Clochette).
Ratons, ils étaient assez trouillards quoi que sympa chez leur FA. 4 mâles ont été adoptés ensemble, et dès leur arrivée ils se sont montrés très peureux.
Dans le même temps, Glésine et Ondine, qui sont resté un moment chez leur FA devenaient de plus en plus peureuses, voire mordeuses. Elles ont ensuite été adoptées, mais avec leur comportement qui s'est laaaargement aggravé chez leur adoptante, elles ont dû revenir à l'asso chez leur FA d'origine et nous avons décidé de e pas les remettre à l'adoption.

De retour chez leur FA elles se sont un peu améliorées, le fait de connaître les lieux, les odeurs les ont pas mal rassurées. Leur FA a souligné également que la vie "en colonie" leur convenait très bien. Du moins ça a duré un temps, parce qu'ensuite leur comportement s'est encore aggravé et bien qu'elles n'attaquaient pas forcément, elles étaient inmanipulables, et ont fait pas mal de dégâts dans la troupe de leur FA dans laquelle elles avaient été intégrées (abcès, griffures/labourrage, et un oeil foutu pour les rates de la FA).
Ondine a déclenché assez tôt une tumeur mammaire (16mois), opérée qui a récidivé, idem pour Glésine, avec soucis respi +++ pour toutes les deux.

Je n'ai pas des nouvelles de tout le monde, du moins je ne retrouve pas tout, (ça date de 2007) faudrai que je cherche encore un peu dans les archives de l'asso.
Au niveau des mâles, Lupin a été adopté, et est devenu lui aussi hyper hyper craintif. Son adoptante le disait "sauvage" , il n'a jamais réussi à vraiment s'intégrer à un autre rat (leur présence le rendait encore plus traumatisé).
Du coup ben retour à l'asso pour lui aussi.... Caractère idem chez sa nouvelle FA (et adoptante définitive) Par contre il tolérait bien la présence d'une rate stérilisée. A force de patience, il a fini par devenir chez cette personne hyper câlins (photos à l'appui) quoi que solitaire.
Niveau santé, il a surtout souffert lui aussi de soucis respi +++ qui ont menés à son euthanasie à l'âge de 33 mois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pouikpouiky.blogspot.com
mamute
Reine des ratounes
Reine des ratounes
avatar

Masculin
Messages : 6339
Age : 40
Localisation : Tours (37) - Bourges (18)
Inscription : 15/12/2008

Dans le monde du rat : Raterie Rats Du Berry - RDB

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 02:32

merci pinky, ça confirme ce que je pense.. si on part d'un domestique sans selection avec un sauvage, on obtient rien de plus que le problèmes des domestiques avec le caractère d'un sauvage.. (logique, il en prend des 2 cotés...) c'est vraiment trop de la loterie.. En même temps faut pas rêver, on transforme pas un ane en cheval de course parce qu'on l'a fait saillir par un pur sang.. on n'obtient qu'un baudet....
ca en revient au même que pour nos rats, pas de selection = problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratsduberry.fr
LORIEN
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 31860
Age : 42
Localisation : oise
Inscription : 18/11/2009

Dans le monde du rat : Les Karamel'z (KRL)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 02:43

Citation :
il n'a jamais réussi à vraiment s'intégrer à un autre rat (leur présence le rendait encore plus traumatisé).
oh que je l'aime pas du tout du tout ce passage là... No
Revenir en haut Aller en bas
http://karamelz.over-blog.com/
Proserpine
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 17058
Age : 54
Localisation : Pégomas dans le 06
Inscription : 06/10/2010

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 05:28

Wistitie ( dans le post de Mykeul) nous avait prévenu et parlé des "lutines" qu'elle avait eu en FA ( je ne sais pas si ce sont les même rats dont tu parles Pinky ?

C'est d'ailleurs suite à son expérience quelque peu désastreuse ( difficile de soigner un rat malade dans ces conditions), que je trouvais préférable pour les "éventuels" petits de Grillotte qu'ils partent un part un unique demi-sauvage dans leur famille d'adoption pour qu'ils se calent sur des domestiques et que les personnes aient du temps à leur consacrer, c'est plus facile lorsque l'on a un seul animal difficile et ... qu'il ne se retrouve pas en assoc'

Dans tout les cas, ce projet m'intéresse toujours autant , ces deux première génération ne me surprennent pas niveau caractère (cf wistitie ça rejoint aussi ce que l'on constate avec les demi-sang d'autre espèces chevaux, chien/loup qui sont assez chauds ou timides) et je pense que c'est avec une bonne sélection si elle est faisable ( candidats acceptables à voir dans 2 ans) j'espère que la santé suivra pour ceux de poindironie . Il y a des portées chance parfois , même en animalerie Smile Ensuite il est possible de trouver une femelle de bonne généalogie et caractère et puis de travailler la/les lignées selon la/les méthode indiquées plus haut .

Pour l'apprivoisement que ce soit le père ou la mère qui soit sauvage importe peu, je pense, c'est la manipulation précoce et tout au long de leur vie qui compte ( d'ailleurs dans un lien qu'a donné Thalie il y a eu des expériences de faites qui arrivaient à cette conclusion.)
Pour au moins pouvoir leur faire des soins si besoin .
Pour le recul bien-sûr un mal est mieux !!!

De mon côté, j'apporterais l'évolution de Grillotte dans sa condition de rate de compagnie, ça donnera tout de même une indication niveau longévité/maladies/caractère pour une femelle 100% sauvage même si elle n'a pas de lien de parenté avec les BB semi-sauvage .

Toujours pour la santé, nounours 100% sauvage a vécu un peu plus de 3 ans sans problèmes particulier, a traversé un SDA ... en même temps ce n'est pas les 4 ans annoncés je ne sais plus où .

aaron a écrit:

Les adoptants ont intérêt à être très bien choisis, triés sur le volet limite avec un questionnaire piège (car la question êtes vous prêts à gérer un rat avec ce type de caractère ? Réponse : oui), les questions doivent être plus subtiles.
Je pense que tout le monde en est conscient et comme tu le dis Dame-Fée gare au phénomène de mode .
Et puis le témoignage de Pinky confirme aussi mes impressions question comportement, ils ne supportent pas bien le changement, donc quand ils partent tôt en famille, l'idéal est qu'ils y restent.
En même temps c'est valable à mon sens, pour tous les rats ... même si certains de nos domestiques supportent d'être ballottés à droite à gauche.

Le but est d'arriver à dégager des sujets très sains même si pas encore totalement patatisés, puis essayer de fixer ces qualités et parallèlement travailler l'apprivoisement, en apportant sporadiquement du sang sauvage, mais aussi en les apprivoisant au mieux à chaque fois .

Les premiers rats de labo étaient sauvages, après je ne sais pas au bout de combien de temps l'on ressent leur passage chez les hommes ? 10,100,1000 ans ?

Après l'apport de domestique peu accélérer l'apprivoisement mais pas sûr, l'apprivoisement passe aussi de générations en générations, donc il est important de choisir les meilleurs rats à ce niveau et les apprivoiser le plus possible à chaque fois .

Vaste programme !!! Very Happy toujours aussi intéressant pour moi .
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Limë
Mythe ratounesque
Mythe ratounesque
avatar

Féminin
Messages : 7728
Age : 34
Localisation : 56
Inscription : 07/08/2008

Dans le monde du rat : La Tarte Au Citron (DTC)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 10:53

Perso je reste sur l'idée qu'on peut/devrait partir de "mieux que ça". Prendre l'experience et le recul sur ces deux portées la, et ensuite se lancer forts de ce qu'on a pu apprendre. Les gens sont toujours préssés, et au final ca ne donne jamais rien.

Ensuite manipulation oui mais pas que, Pammy s'en est parfaitement occupé et on voit le résultat. Je serais pas aussi optimiste a tout baser sur une maman sympa et des bébé manipulés. Bien sur que ça aide, mais c'est pas le remede magique.

Idem sur la santé, pour l'instant selon moi ca ne va rien apporter, a voir apres comment ils évoluent. Parce que peut etre aussi que l'apport sauvage est carrement détruit lorsque croisé avec du domestique, on en sait rien. Peut etre qu'un 100% sauvage aura lui des qualités qu'ils ne transmettra que croisé avec un autre sauvage? (après tout).

Bref je trouve que c'est un peu monté en épingle, et qu'il y a pour mois sur ces deux portées plus de négatif que de positif. A voir si le temps peut faire pencher la balance.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.tartaucitron.fr
Proserpine
Modo
Modo
avatar

Féminin
Messages : 17058
Age : 54
Localisation : Pégomas dans le 06
Inscription : 06/10/2010

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 12:41

Oui Limë, je te rejoint sur ce que tu dis, entre autre " mieux que ça " niveau suivi de portée ... etc c'est l'inconnu des 2 côté ( père/mère)

... mais il y aura quand même un peu de recule dans 2 ans sur la fratrie entière, et je pense que les mêmes problèmes seraient ressortis quelque soient les géniteurs avec toutefois plus de facilité de voir qui a apporté quoi bien entendu .

Tout ce que j'ai dis plus haut est bien entendu après 2 ans d'observation, comme cela aurait été fait pour les petits de Grillotte, si des problème de santé apparaissent tôt comme sur la portée des petits Elfes, là c'est clair qu'il est préférable d'attendre de meilleurs candidats .


Un rat sauvage est un rat sauvage, maintenant (même si on s'en doutait ) c'est confirmé sur plusieurs portées semi-sauvages que sa nature se transmet fortement sur la première génération( même avec la rate la plus sympa qui soit + une excellente manipulation) et un domestique traîne toujours avec lui un truc pas glop, qui peut sauter X générations , pour moi on est obligé en introduisant du sauvage de travailler la santé avant le comportement.

C'est important d'y réfléchir dès maintenant je trouve, même si au final ça ne se fait pas avec ces rats là .

Donc oui, pour le comportement, la nature sauvage passe clairement sur la première génération et ce malgré une manipulation parfaitement effectué que ce soit Pammy ou poindironie ( d'ailleurs on le voit bien qu'elle a été bien faite, les BB ne bondissent pas dans tous les sens, rien à voir avec un sauvage capturé et enfermé qui mourrai rapidement de stress)

Perso ça je m'y attendais par contre ( indépendamment de la nature de la mère sauvage ou non ) je trouve intéressant de poursuivre l'expérience dans le temps ( sur 3, 4, 5 ... générations) après à savoir si c'est avec ces rats ou non l'avenir le dira .

L'idéal pour l'introduction de sang sauvage, reste pour moi un rat sauvage apprivoisé dont on peut faire parallèlement le suivi jusqu'à la fin de sa vie sans stress pour lui/eux, soins possibles ...etc.

Parce que, à mon sens intégrer du sauvage sans pouvoir suivre correctement le géniteur, ça revient au même que de poursuivre la lignée de poindironie si elle se révèle sans problème majeur( et au moins il n'y a pas de capture), sauf du côté de la mère domestique dont on ne sait rien, il est possible toutefois dans ce cas précis de suivre l'évolution de la mère domestiquer à posteriori ...

Après le faire coûte que coûte parce que c'est l'occasion sans aucune précautions/observations, non, je ne suis pas pour et pense/espère que personne ne l'est ici, par exemple je ne reproduirais pas Grillotte avec un semi-sauvage jeune pourtant ça ferait du 75% de sang sauvage ... comme tu dis la précipitation n'apporte rien de bon .
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 12:55

je suis d'avis avec Limë.

Rien ne sert de courir car même en attendant les 2 ans des rats pour vous décider, rien ne vous prouvera qu'à 2 ans et demi ils ne sont pas tous morts de tumeurs et autres soucis en tout genre.

Des portées de demis sauvages vous en aurez d'autres.

Et pour ma part, je trouve que ça n'avancera à rien du tout, entre caractère des ratons et des rats de Pinky, la santé des ratons de Pammy et de ceux de Pinky.

Je constate juste que niveau caractère et comportement avec les autres rats et l'homme ce n'est pas top et qu'on va régresser là dessus et que niveau santé il y a des lignées de domestiques bien meilleures que celle là.

N'oubliez pas que vous n'avez aucun recul sur les mères qui viennent de sauvetage.

Pour moi ça revient au même que de faire reproduire des rats d'animalerie, vous y allez complètement à l'aveugle et ça peut encore finir avec un peu plus de rats pourris.

Je pense surtout qu'on a encore des choses à faire sur les domestiques, plein de choses qui demandent juste du bon sens avant d'aller embêter des sauvages, et comme l'a dit mamute, de les choper à la nature (pour les sauver des paysans, moueh) les foutre en cage, les traumatiser pour les relâcher ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 33
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 13:18

J'ai une question bête et un peu HS, mais qui reste dans la réflexion de l'amélioration de la santé des rats domestiques.
On sait à l'heure actuelle qu'il y a des souches de labo travaillées en consanguinité depuis plusieurs générations qui sont en quelque sorte "pures" et quasi exemptes de tumeur avec une très bonne longévité. Pourquoi ne pas envisager un tel rat en tant que "base de travail" (j'aime pas ce mot, ça fait objet alors que ce sont des vies, mais bon j'ai pas trouvé mieux là :/ ), éventuellement en le croisant avec un sauvage si l'opportunité se présente un jour ou même peut-être avec un des demi-sauvages si ceux-ci atteignent un âge avancé sans complication au niveau santé et finissent par s'intégrer correctement dans une troupe ? Après bien évidemment, reste aussi à pouvoir obtenir un de ces rats de labo...

C'est peut-être stupide comme remarque, je pensais surtout au fait que ces lignées de labo sont suivies et justement souvent observées pour leur vieillissement, ça peut donc faire une bonne base pour pallier aux éventuels problèmes rencontrés sur les sauvages ou demi-sauvages ou même sur nos domestiques de bonnes lignées qui peuvent néanmoins avoir une propension aux tumeurs.

Enfin, là d'après ce que je vois malgré dans l'immédiat tout il y a une régression très importante niveau caractère, pas forcément de mieux au niveau santé (à voir sur le long terme) donc j'aurais même tendance à envisager le "domestique de lignée saine" x "rat de labo de lignée sans tumeur" plutôt que de chercher à croiser des rats domestiques avec des rats sauvages... à voir avec le temps (puis bon je n'y connais rien donc là je parle de façon purement théorique, d'autant plus qu'avec le vivant c'est toujours une grosse loterie).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Limë
Mythe ratounesque
Mythe ratounesque
avatar

Féminin
Messages : 7728
Age : 34
Localisation : 56
Inscription : 07/08/2008

Dans le monde du rat : La Tarte Au Citron (DTC)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 13:32

Diane j'en parle quelques posts avant du croisement labo x sauvage ^^ ceci étant le croisement labo X domestique c'est un truc sur lequel je m'étais penchée vers 2006 et sur lequel je voulais bosser car je pense qu'il y a des choses à en tirer

je suis d'ailleurs plus optimiste sur ca que sur l'introduction du sauvage.

Pour ma part difficultés perso + grand groupe vieillissant j'ai mis un frein à cette époque et donc ca n'a pas aboutit (d'autant que c'était dur de trouver un rat de labo en 2005-2006). J'ai pas relancé derriere car envie de faire "autre" chose, mais je pense que ce serait une opportunité à saisir.

en fait je pense qu'on a d'autres opportunités à saisir avant de tester ca, et que la on a la chance de pouvoir faire une réelle et bonne phase d'observation. Si jamais ca marche pas sur le reste, ca sera toujours possible de tenter.

Et je rejoins Proserpine (ca recoupe un de mes posts) sur le fait que travailler le maintient du sangs sauvage et le caractere ca sera difficilement possible. Il faudra choisir a un moment ou a un autre, mais l'odre serait sang sauvage PUIS caractere. Donc ratons difficiles durant quelques générations...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.tartaucitron.fr
Diane
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 20919
Age : 33
Localisation : Gennevilliers
Inscription : 22/02/2009

Dans le monde du rat : Z'Orange Mécanique (ZOM)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 13:39

Arf désolée, j'ai lu trop vite, j'ai dû zapper ce passage, je n'en avais pas le souvenir Embarassed
*se flagelle et va relire les pages précédentes*
Je suis la pro de l'enfonçage de portes ouvertes, un peu lol!

En tout cas oui, je trouve ça plus raisonnable dans l'immédiat que d'introduire du sang sauvage, à moins de tomber sur une opportunité en or du style Nounours sur SRFA... mais là encore s'il y a effectivement une question de transmission de caractère comme mentionné dans les réponses précédentes, les bébés auront un comportement potentiellement difficile même si le père est un rat adorable, contrairement à un croisement domestique x souche de labo saine (avec comportement domestique, pour le coup).


Dernière édition par DianeÖzdamar le Jeu 13 Jan 2011, 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zorange-mecanique.fr/
Limë
Mythe ratounesque
Mythe ratounesque
avatar

Féminin
Messages : 7728
Age : 34
Localisation : 56
Inscription : 07/08/2008

Dans le monde du rat : La Tarte Au Citron (DTC)

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 14:05

nounours était 100% sauvage il me semble, comme jedis plus haut ca se trouve le fait de coupler du sauvage a du domestique ca fait des chocapics, meme si les deux parents sont des candidats valables

je pense aussi a des lignées de domestiques comme ca, ou les deux parents n'avaient rien de problématique et ou le croisement des deux à été une cata complete.

La ce qui était interessant c'était d'avoir 3 portées différentes: deux de pere sauvage, une de mere sauvage, deux avec des rats non selectionnés, une avec selection. Ca aurait permis de voir si oui ou non il y avait des differences notables

helas la portée de Grillotte n'a pas fonctionné, on reste donc avec deux portées "similaires"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tartaucitron.fr
stik
Muster ratoune
Muster ratoune
avatar

Féminin
Messages : 2922
Age : 32
Localisation : paca
Inscription : 24/03/2009


MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 14:44

sur l'apprivoisement, il y a cet article, qui concerne les renards " a fourrure"
http://www.courrierinternational.com/article/2005/02/24/enfin-des-renards-de-compagnie
par selection des plus sympas à chaque génération, en partant de 130 renards, il a fallut 45 ans pour avoir un renard "sociable" qui se rapproche du chien dans son comportement (et qui du coup à des caractéristiques physiques du chien)

je suppose que c'est ce qui s'est passé dans les labos, les rats les plus faciles à manipuler devaient etre reproduits prioritairement, et ça a donné des rats de plus en plus domestiques.

donc chez le rat, il faudrait aussi plusieurs générations pour avoir un animal sympa a partir du sauvage. et donc commencer de multiples "lignées" en meme temps.

ça me semble très difficile a mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
chrichri333
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 9367
Age : 30
Localisation : belgique
Inscription : 16/12/2010

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 16:42

@Proserpine a écrit:


Dans tout les cas, ce projet m'intéresse toujours autant , ces deux première génération ne me surprennent pas niveau caractère (cf wistitie ça rejoint aussi ce que l'on constate avec les demi-sang d'autre espèces chevaux, chien/loup qui sont assez chauds ou timides) et je pense que c'est avec une bonne sélection si elle est faisable ( candidats acceptables à voir dans 2 ans) j'espère que la santé suivra pour ceux de poindironie . Il y a des portées chance parfois , même en animalerie Smile Ensuite il est possible de trouver une femelle de bonne généalogie et caractère et puis de travailler la/les lignées selon la/les méthode indiquées plus haut .

j'ai suivi tout le post car interressant
et ce qu'a dit proserpine m'a fait réfléchir: l'histoire sur le croisement chien/loup car c'est également un croisement domestique/sauvage (même si espèces différentes du rat)
alors pourquoi ne pas aller regarder ce que ces différents croisements domestiques/sauvages ont donnés chez les autres espèces et qui pourraient donner une idée et un peu de recul:
pour les chiens-loup de saarloos(je me suis renseignée car envie d'en acquérir un dans le futur), croisement entre un berger allemand et un loup: j'ai cru voir que oui le caractère sauvage ressort et à l'air de perdurer à travers les générations de manière assez prononcées en ayant pourtant plus d'apports de loup depuis quelques générations; les saarloos restent assez craintifs et méfiants et ont peur du changement (ce qui me fait penser au cas des petits rats demi sauvages), comme le loup ils chercheront à fuir lorsqu'ils voient un danger
Mais ils n'ont pas pris que ça du loup car je ne pense pas avoir lu qu'on parle autant de dysplasie pour le saarloos que pour le berger (même si d'autres tares sont à surveillées pour le saarloos et qui ne l'étaient pas pour le berger) . Maintenant je ne me suis pas renseignée à fond et ne connait pas exactement ce qui en ressort sur la santé (longévité...)
Mais point de vue physique les saarloos sont de pu athlète (je dis ca pour avoir vu une photo d'un saarloos qui avait été capable de sauter sans soucis sur le toit d'un garage... ca dont je pense mes 2 bergers incapables de faire)

Enfin c'est un exemple mais je pense qu'en regardant un peu les résultats des autres croisements domestiques/sauvages on peut déjà se faire une idée globale et puis affiner alors au cas par cas suivant les espèces
Revenir en haut Aller en bas
shansian
Ratoune sage
Ratoune sage
avatar

Féminin
Messages : 5901
Age : 29
Localisation : 37
Inscription : 26/02/2010


MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 16:52

@chrichri333 a écrit:
j'ai suivi tout le post car interressant
et ce qu'a dit proserpine m'a fait réfléchir: l'histoire sur le croisement chien/loup car c'est également un croisement domestique/sauvage (même si espèces différentes du rat)
alors pourquoi ne pas aller regarder ce que ces différents croisements domestiques/sauvages ont donnés chez les autres espèces et qui pourraient donner une idée et un peu de recul:
pour les chiens-loup de saarloos(je me suis renseignée car envie d'en acquérir un dans le futur), croisement entre un berger allemand et un loup: j'ai cru voir que oui le caractère sauvage ressort et à l'air de perdurer à travers les générations de manière assez prononcées en ayant pourtant plus d'apports de loup depuis quelques générations; les saarloos restent assez craintifs et méfiants et ont peur du changement (ce qui me fait penser au cas des petits rats demi sauvages), comme le loup ils chercheront à fuir lorsqu'ils voient un danger
Mais ils n'ont pas pris que ça du loup car je ne pense pas avoir lu qu'on parle autant de dysplasie pour le saarloos que pour le berger (même si d'autres tares sont à surveillées pour le saarloos et qui ne l'étaient pas pour le berger) . Maintenant je ne me suis pas renseignée à fond et ne connait pas exactement ce qui en ressort sur la santé (longévité...)
Mais point de vue physique les saarloos sont de pu athlète (je dis ca pour avoir vu une photo d'un saarloos qui avait été capable de sauter sans soucis sur le toit d'un garage... ca dont je pense mes 2 bergers incapables de faire)

Enfin c'est un exemple mais je pense qu'en regardant un peu les résultats des autres croisements domestiques/sauvages on peut déjà se faire une idée globale et puis affiner alors au cas par cas suivant les espèces
chrichri j'ai possédé un chien loup tchécoslovaque, le cas de ce chien est totalement similaire au demis sauvage que j'ai à la maison ! je n'avais pas vraiment fait le rapprochement mais tu as raison !
c'est un croisement entre un berger allemand et un loup ( une louve si mes souvenir sont bon ) ce sont des chiens vraiment difficile à gérer, ils sont très craintif vis à vis de l'inconnu, ils ont besoin d'une meute ( la famille ) pour vivre paisiblement, hors de la meute ils sont perdu et panique au point de s'en rendre malade !
le cas des demis sauvage est similaire dans le sens où ils ont besoin d'etre en groupe, ils ont peur de l'inconnu et ils sont en très grand stress lorsqu'il se retrouvent seuls face à l'inconnu ! il a fallut 3 générations de berger X loup avant qu'ils ne soient " domesticable " ( si mes souvenir sont bon ) donc peut être que pour le croisement sauvage X domestique il en faudra de même !
Revenir en haut Aller en bas
http://lesnounoush.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 16:56

sur le saut du saarlos, je vais te donner l'exemple contraire.

Roco, chien archi batard (du mélange de labrador avec du berger et on ne sait pas trop quoi) saute sur un toit de garage sans aucun souci.
Idem une autre chienne pitbull*boxer te sautait des grilles de 5 metres de haut.

Et aucun apport sauvage là dedans
Revenir en haut Aller en bas
shansian
Ratoune sage
Ratoune sage
avatar

Féminin
Messages : 5901
Age : 29
Localisation : 37
Inscription : 26/02/2010


MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 16:58

je rajouterais ( j'avais pas tout bien lu ) que tout les chiens loup sont radiographier afin de constater dysplasie ou non donc ils n'en sont pas indemne du fait d'être croisé avec du loup
à la base les bergers ont été croisé avec des loup afin de renforcer leurs musculatures et leurs caractères lors des guerres

mais la n'est pas le sujet...

je ne sais pas si le croisement donnera quelque chose de mieux niveau rat mais ce qui en ressort niveau santé n'est pas fameux...
Revenir en haut Aller en bas
http://lesnounoush.e-monsite.com/
chrichri333
Déesse des ratounes
Déesse des ratounes
avatar

Féminin
Messages : 9367
Age : 30
Localisation : belgique
Inscription : 16/12/2010

Dans le monde du rat : Compagnie

MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 17:04

exactement ca shansian, en plus ayant possédé un chien loup et maintenant les demi sauvages tu peux plus facilement faire le rapprochement que moi
(pour la dysplasie autant pour moi, j'ai fait mes petites recherches il y a 3-4 ans d'ici et certains points restent un peu flou, mais la proportion de dysplasie est elle aussi importante que chez le BA? aucune idée non plus)

aaron oui c'est sur y a d'autres chiens qui le peuvent mais personnellement (je dit bien personnellement car y en a peut etre) en Berger Allemand (surtout avec le nombre qui ont des problèmes de train arrière), j'en ai jamais vu ou entendu capable de le faire,
pour mon Zack, le plus que je lui ai fait sauté c'est 1m50 et je ne suis pas sur qu'il aurait su beaucoup plus. (de toute facon maintenant à 8 ans c'est même plus la peine d'en parler)

Pour le pitbull*boxer faut aussi dire que c'est le bon mélange mdr, deux races toute en puissance ^^
Revenir en haut Aller en bas
shansian
Ratoune sage
Ratoune sage
avatar

Féminin
Messages : 5901
Age : 29
Localisation : 37
Inscription : 26/02/2010


MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   Jeu 13 Jan 2011, 17:07

@chrichri333 a écrit:
pour la dysplasie autant pour moi, j'ai fait mes petites recherches il y a 3-4 ans d'ici et certains points restent un peu flou, mais la proportion de dysplasie est elle aussi importante que chez le BA? aucune idée non plus
je n'en ai pas la moindre idée, je n'ai jamais réussit à trouver ces informations, il faudrait se renseigner auprès des éleveurs...

fin du HS chien loup...
Revenir en haut Aller en bas
http://lesnounoush.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions autour des deux portées de demis sauvages   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réflexions autour des deux portées de demis sauvages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Réflexions autour de la pile à combustible PAC
» Perte subite de deux portées de mini-rex
» Pieds libres - 2 nenettes a pied autour du monde
» Placer les deux trous autour d'un doigt...
» toit auto porté
Page 5 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RATS :: Les rats : questions/réponses :: Reproduction et génétique-